/opinion/columnists
Navigation

Le médicament miracle ?

FILES-FRANCE-HEALTH-VIRUS
Photo AFP Le professeur Didier Raoult est directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection de Marseille.

Coup d'oeil sur cet article

Il s’exprime de façon parfois brutale. Il reproche aux médias de propager de fausses nouvelles. Il accuse ceux qui ne pensent pas comme lui de délirer. Il dit être le meilleur. Qui ? Donald Trump ? Non. Le professeur Didier Raoult.  

• À lire aussi: Le potentiel remède vanté par Trump testé par un virologue français

• À lire aussi: La course pour un remède contre la COVID-19

Mais Didier Raoult, s’il a raison, sauvera le monde du nouveau coronavirus. Raoult est un des chercheurs en microbiologie les plus prolifiques et les plus cités au monde. À 68 ans, il compte de nombreux prix et récompenses. Il est directeur de l’Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection de Marseille.  

Raoult a traité avec un certain succès 24 patients atteints de la COVID-19 avec un antibiotique et avec de l’hydrochloroquine, un vieux médicament utilisé contre la malaria.   

  • ÉCOUTEZ le commentaire de Loïc Tassé à l'émission Politiquement incorrect sur QUB Radio:  

Il y a quelques jours, Trump a décidé d’approuver son traitement. En France, le débat sur l’efficacité de son traitement fait rage depuis des semaines.  

Pas plus meurtrier  

Selon Raoult, la COVID-19 ne tue pas davantage que les autres coronavirus qui sont présents en France. Un des problèmes est que les antibiotiques seraient prescrits trop tardivement.  

Si Didier Raoult a raison et que son traitement fonctionne, alors la pandémie de COVID-19 sera facile à arrêter.  

Les résultats de Raoult sont suffisamment probants pour que le ministre de la Santé en France lance des essais cliniques à grande échelle. Les résultats pourraient être annoncés d’ici 15 jours. En attendant, le ministre demeure très circonspect, parce qu’il ne veut pas procurer de faux espoirs aux gens. Le professeur Raoult a beaucoup d’ennemis. Les compagnies pharmaceutiques n’aiment pas que quelqu’un propose un traitement à partir d’un médicament qui ne coûte presque rien. Ceux qui rêvaient d’un prix Nobel pour la découverte d’un vaccin déchantent.  

Controversé  

Par ailleurs, le professeur Raoult, malgré toutes ses qualités, s’est aventuré dans des domaines qui ne relèvent pas directement de sa discipline. Il y a laissé une partie de sa crédibilité.  

En 2012, il a fait paraître un livre qui attaque le modèle darwinien de l’évolution. Selon Raoult, le modèle Darwin est fondé sur une pensée religieuse. Il propose son propre modèle explicatif de l’évolution. Dès lors, les darwiniens l’attaquent et les antiévolutionnistes tentent de récupérer ses idées pour promouvoir leurs croyances.  

En 2014, il a remis en question les données sur le réchauffement climatique. À cette époque, il avait questionné la part de l’activité humaine dans le réchauffement. À son avis, la Terre était entrée dans une période de refroidissement. Cette prise de position l’a classé parmi les rares chercheurs qui sont climatosceptiques.  

Climatosceptique et critique du darwinisme, Raoult a en apparence tout pour plaire à Trump. C’est probablement une des raisons pour lesquelles Trump a autorisé son traitement.  

Espoir  

Espérons que Didier Raoult a raison. Comme il le rappelle dans une entrevue au journal La Provence, il y a, chaque année, 2,6 millions d’infections respiratoires mortelles dans le monde. Il ajoute que même si la COVID-19 faisait 100 000 morts, le virus demeurerait peu mortel.  

Selon Raoult, l’engorgement des hôpitaux viendrait beaucoup de la détection trop tardive du virus et de la lenteur à prescrire des antibiotiques.En plus, plusieurs gouvernements à travers le monde ont réduit le nombre de lits dans leurs hôpitaux.