/entertainment/tv
Navigation

La série Au royaume des fauves doit être vue pour être crue

La série Au royaume des fauves doit être vue pour être crue

Tiger King
Photo courtoisie, Netflix L’homme au centre du docu-série Au royaume des fauves, Joe Exotic, se décrit comme un « redneck gai avec un flingue et une coupe Longueuil ». Voilà qui donne le ton à une série pour le moins surprenante...

Coup d'oeil sur cet article

Vous avez trouvé la troisième saison de Faits divers exagérée avec ses masturbateurs de dindons et son kidnapping extraterrestre à Mascouche ? Attendez de voir Au royaume des fauves sur Netflix.  

Mise en ligne vendredi, cette série d’enquêtes de type true crime s’est rapidement hissée au sommet du classement des productions les plus populaires du géant du streaming américain. Et après avoir regardé ses quatre premiers épisodes, on comprend pourquoi.   

Version française de Tiger King : Murder, Mayhem and Madness, Au royaume des fauves dépeint une dangereuse rivalité : celle entre Joe Exotic, un coloré (le mot est faible) propriétaire d’un parc animalier en Oklahoma, et Carole Baskin, une défenseure des droits des animaux. C’est white trash, c’est redneck, c’est troublant et c’est loufoque, mais c’est surtout fascinant et diablement divertissant.   

Voici cinq moments qui doivent être vus pour être crus...    

1. Attention chat méchant  

Quoi qu’en disent les protagonistes du documentaire, travailler dans un parc animalier peuplé de gros matous aux dents acérées présente certains dangers. Marjo les avait pourtant avertis en chantant Chats sauvages en 1986. Au deuxième épisode, une employée perd son bras en tentant de nourrir un tigre.   

2. Garde-robe chatoyante  

Carole Baskin a beau être allergique aux chats, elle est loin d’être allergique aux imprimés léopard. La preuve ? Sa garde-robe bourrée de leggings, blouses, foulards, camisoles et robes à motifs félins. Même la Shania Twain du clip de That Don’t Impress Me Much trouverait que c’est trop.   

3. Vidéoclips country  

Les réalisateurs Eric Goode et Rebecca Chaiklin saupoudrent la série d’extraits des (nombreux) vidéoclips de Joe Exotic. Car oui, en plus d’être propriétaire de zoo, Joe mène une carrière de chanteur country. Tapez « JoeExoticTV » dans YouTube, et vous trouverez plusieurs bijoux. Parmi nos préférés, citons Here Kitty Kitty, I Saw A Tiger et Bring It On.   

4. Mariage à trois  

Côté malaises, Au royaume des fauves n’a rien à envier aux 13 saisons d’Occupation double grâce au mariage à trois de Joe. Même ses époux édentés ont l’air de vouloir disparaître sous terre. Et comme un exemple de polygamie n’arrive jamais seul, la série brosse également le portrait de Doc Antle, un dresseur d’animaux de Myrtle Beach aux allures de gourou de secte qui demande à toutes ses femmes de l’appeler Bhagavan, qui signifie « seigneur ».   

5. Meurtre et mystère  

Carole Baskin a défrayé la chronique au cœur des années 1990 quand son deuxième mari, un multimillionnaire de Tampa, est disparu sans laisser de traces. Netflix déterre toutes les théories du complot que cette affaire a inspirées : elle l’aurait passé au hachoir à viande, elle l’aurait donné en pâture aux lions, etc. Sans surprise, la principale intéressée n’a pas apprécié ce retour en arrière. Dans un communiqué émis mardi, elle qualifie la série de « salace et sensationnaliste ».   


Au royaume des fauves est offert sur Netflix.