/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: les réponses à vos questions

COVID-19: les réponses à vos questions
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Vos questions sur le coronavirus et la pandémie qui restreignent votre vie continuent d’être nombreuses. Nos experts ont répondu à quelques-unes d’entre elles.

  • Vous avez des questions? Envoyez-les à l’adresse coronavirus@quebecormedia.com et nous tenterons d’y répondre.

Est-ce qu’un employeur peut exiger qu'un employé vide sa banque de vacances avant de faire appel à l'assurance-emploi? (Isabelle Lacoste Léger)

«Il n’existe aucune obligation légale de vider les banques de vacances en cas de mise à pied temporaire. Vider sa banque de vacances peut permettre aux employés d’obtenir certaines sommes plus rapidement, mais certains employeurs en difficulté financière ne pourront pas faire preuve de cette flexibilité [pour les accommoder].» - Éric Lallier, associé et avocat spécialiste en droit du travail et de l’emploi chez Norton Rose Fulbright

Est-ce que les employeurs doivent payer l’accès internet à la maison si on est forcé à télétravailler? (Étienne Labelle-Dion)

«Non. Si un employeur permet le télétravail pour éviter des mises à pied et qu’il demande aux employés d’utiliser leur matériel personnel de façon temporaire, ça m’apparaît tout à fait légitime.» - Éric Lallier, avocat

Je planifie déménager au cours des prochains jours. Est-ce que les consignes actuelles le permettent? (Céleste Labelle-Bohler)

«Présentement, si vous déménagez, les règles de distanciation sociale doivent être respectées. On fait souvent affaire à des amis et des membres de la famille. Il va falloir éviter les contacts et se laver fréquemment les mains. Dans les immeubles, c’est clair que les propriétaires doivent s’assurer que les lieux communs, comme les portes et l’ascenseur, soient lavés souvent pour éviter la propagation.»

Lorsque nous achetons des aliments frais, quel(s) produit(s) devons-nous utiliser afin de s'assurer qu’ils ne soient pas contaminés? (Dori B.)

«Pour tous les aliments qui viennent d’autres pays et dont on ne connaît pas le côté sanitaire, il est fortement recommandé de, minimalement, les passer à l’eau ou de les [laver] avec un savon doux avant de les consommer.» - Marc Hamilton, microbiologiste et président du Groupe Eurofins EnvironeX

Si un consommateur décide de reporter des paiements (hypothèque, voiture, cartes de crédit ou prêts), est -ce que ces retards seront rapportés au bureau de crédit par les institutions financières? Dans un tel cas, est-ce que la cote de crédit sera entachée? (Nathalie Donnon)

«En principe, ce n’est pas censé être rapporté, puisque c’est une situation d’urgence qui relève d’une décision gouvernementale. Légalement, la cote de crédit ne devrait pas être entachée.» - Sylvain Paquette, président du Bureau canadien du crédit et analyste en fraude

Est-ce que les moustiques peuvent propager le virus? (Juliette Waddel)

«Il n'existe aucune information, ni aucun élément de preuve laissant penser que la COVID-19 pourrait être transmise par les moustiques. Le nouveau coronavirus est un virus respiratoire qui se propage essentiellement par contact avec une personne infectée. » - Organisation mondiale de la santé

Je suis caissière et je vis avec un jeune garçon ayant des maladies respiratoires. Devrais-je démissionner de mon travail afin de ne pas mettre la vie de cette personne en danger? Ai-je accès à un recours à propos de cette situation? (Marie-Pier Pelletier)

«Vous êtes une porte potentielle d’infection pour votre fils. Comme votre travail vous exige de vous approcher à moins de 2 mètres d‘autres personnes, vous posez malheureusement un risque pour votre fils. Les mesures à suivre sont de vous éloigner des autres.» - Tatiana Scorza, professeur au département des sciences biologiques de l’Université du Québec à Montréal.

«Dans votre situation, vous avez la capacité d’obtenir de l’aide d’urgence dans le contexte actuel. Il y a plusieurs programmes gouvernementaux de soutien en ce moment. Je ne vois pas pourquoi vous devriez démissionner.» - Éric Lallier, avocat

La situation pour les notaires reste floue. Devrions-nous, en tant que notaire, continuer à rencontrer des clients pour des ententes importantes? (Stéphanie Fillion)

«Nous avons confirmation des autorités gouvernementales que les notaires sont considérés un service essentiel. En effet, certaines des transactions effectuées par les notaires ont un impact direct et immédiat sur les citoyens. Pensez notamment aux gens qui doivent signer leurs actes de vente dans moins d’une semaine et qui ont donné leurs avis de départ du logement qu’ils occupent actuellement.» - Me François Bibeau, président de la Chambre des notaires