/finance/business
Navigation

Les alumineries du Québec pourront finalement rester ouvertes

Coup d'oeil sur cet article

Les alumineries du Québec pourront poursuivre leurs opérations, lesquelles seront réduites au minimum. 

• À lire aussi: Le Québec sur pause: «C’est majeur, c’est une catastrophe»  

• À lire aussi: [EN DIRECT MARDI 24 MARS] Les derniers développements de la pandémie  

• À lire aussi: COVID-19: Quelles entreprises peuvent toujours être ouvertes?  

Le gouvernement Legault s'est ravisé quelques heures à peine après avoir décrété la fermeture des alumineries à compter de mercredi, minuit une.  

Cette annonce initiale, en début d'après-midi lundi, avait totalement désarçonné Rio Tinto, qui n'avait pas été informée au préalable.  

Des discussions en après-midi ont permis d'en arriver à un compromis.  

Rio Tinto ignore encore quels secteurs de production seront délaissés et combien de travailleurs seront touchés.  

Les mesures d'hygiène et de sécurité seront augmentées: lunettes de sécurité, masques et gants pourraient devenir obligatoires.