/news/coronavirus
Navigation

Pakistan: six fonctionnaires suspendus pour un «selfie» avec un malade de la COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

Ils voulaient leur selfie avec un malade du nouveau coronavirus... six fonctionnaires ont été suspendus et mis en quarantaine dans le sud du Pakistan, où la pandémie se propage très rapidement, a-t-on appris mardi de sources administratives. 

• À lire aussi: Les derniers développements de la pandémie

Sur la photo, devenue virale, on pouvait voir un groupe d’hommes souriants entourant un homme à la moustache fournie, sans respect des consignes de distanciation sociale. Seuls deux des personnes présentes, dont le malade, portaient un masque... au niveau du menton.  

Les critiques ont été extrêmement virulentes en ligne, le selfie ayant en outre été pris dans une zone de quarantaine près de Sukkur (sud), l’un des principaux foyers de Covid-19 au Pakistan, où 892 malades sont désormais recensés, soit 28 fois plus qu’il y a dix jours. Six personnes en sont mortes. 

Le malade « était récemment revenu d’Iran », selon une ordonnance administrative obtenue par l’AFP, qui annonce « la suspension avec effet immédiat » de ses six compagnons, des fonctionnaires, et leur placement en quarantaine « pour 14 jours ». 

Rana Adeel, un haut responsable administratif de Sukkur, a confirmé ces sanctions à l’AFP, ajoutant que le malade était un homme politique local. 

La crainte d’une contamination massive est grande au Pakistan, un pays au système de santé défaillant et qui est frontalier de la Chine (où est né le Covid-19) et de l’Iran, où la maladie avait fait près de 2000 morts mardi. 

La culture de la poignée de main et de l’accolade et un fort taux d’illettrisme risquent en outre de favoriser la pandémie. 

Lundi, le Pakistan a autorisé sa puissante armée à se déployer pour ralentir la propagation du nouveau coronavirus. 

À VOIR AUSSI