/news/currentevents
Navigation

Adrien Labonté s’est noyé dans un ruisseau gonflé d’eau

La coroner Andrée Kronström
Photo Stevens LeBlanc La coroner Andrée Kronström

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de 93 ans retrouvé sans vie en 2017 dans un ruisseau de Saint-Bernard, en Beauce, est mort noyé après une chute dans le cours d’eau. 

Selon le rapport du coroner Andrée Kronström, Adrien Labonté s’est noyé dans un ruisseau gonflé d’eau. 

Une chute a provoqué un traumatisme crânien, suivi d’une perte de conscience. Me Kronström conclut donc à une mort accidentelle. 

Le 10 juillet 2017, les caméras de surveillance montraient M. Labonté quittant la résidence en empruntant la sortie de secours adjacente à sa chambre. Cette porte munie d’une sonnerie d’alarme donnait accès à l’extérieur. 

Quelques heures plus tard, près de l’endroit où a été trouvée sa casquette, on découvre M. Labonté le corps à moitié recouvert dans le ruisseau. 

« Il est donc plus probable que M. Labonté, inconscient, ait été immergé pendant une période de temps prolongée provoquant ainsi le décès », écrit la coroner. 

La victime était suivie régulièrement pour ses problèmes de santé par un médecin de famille et par l’équipe de soins à domicile du centre local de services communautaires (CLSC). 

Il avait été placé dans une ressource dont la mission n’était pas d’héberger des personnes à risque d’errance. M. Labonté pouvait circuler sans contrainte et il avait mémorisé le code d’accès de la résidence. « Il demeurait dans un milieu de vie adapté à sa condition », précise Me Kronström.