/sports
Navigation

COVID-19: des sportifs au grand cœur

Des athlètes et organisations pigent dans leurs poches pour aider les plus vulnérables durant la pandémie

Roger Federer
Photo AFP Roger Federer

Coup d'oeil sur cet article

On le sait, les sportifs sont reconnus pour leur générosité en temps normal, alors que plusieurs grands noms sont associés à toutes sortes de causes. Cette générosité a atteint un niveau sans précédent depuis le début de la crise de la COVID-19.  

• À lire aussi: [EN DIRECT MERCREDI 25 MARS] Les derniers développements de la pandémie  

• À lire aussi: COVID-19: le plan de relance adopté à Ottawa  

Une tonne d’athlètes et d’organisations sportives ont pigé dans leur portefeuille plutôt que de rester les bras croisés en aidant des hôpitaux et des familles vulnérables pour traverser cette pandémie. D’autres ont aussi effectué des dons auprès de banques alimentaires, fortement sollicitées en raison des pertes d’emplois liées aux mesures de confinement.    

Le Suisse Roger Federer, qui a empoché des gains de 124 millions $ en carrière, en excluant ses ententes de commandites, selon le magazine Forbes, a remis un million de francs suisses (1,4 M$ CA) aux familles les plus vulnérables de son pays.  

« Nous vivons une période difficile pour nous tous et personne ne doit être laissé pour compte. Mirka [sa femme] et moi avons décidé de personnellement faire un don. [...] Notre contribution n’est qu’un début. Nous espérons que d’autres se joindront à nous pour aider encore plus de familles dans le besoin. Ensemble, nous pouvons surmonter cette crise ! Restez en santé ! » a écrit le légendaire joueur de tennis sur son compte Instagram. 

Des points qui valent leur pesant d’or 

La saison de tennis étant sur pause au minimum jusqu’en juin, le Québécois Félix Auger-Aliassime a décidé que ses points accumulés en 2019 pour la période annulée seront comptabilisés dans le cadre de son projet visant à amasser de l’argent pour des organismes humanitaires au Togo, le pays d’origine de son père. Puisque la banque BNP Paribas et lui versent 20 $ par point remporté, plus de 33 000 $ seront ajoutés à la cagnotte pour couvrir les sept tournois auxquels il a participé l’an passé. « En temps de crise, la solidarité est plus importante que jamais », a mentionné Auger-Aliassime. 

Le gardien du Canadien, Carey Price, et sa femme Angela ont pour leur part versé 50 000 $ au fonds d’urgence du Club des petits déjeuners pour aider l’organisme à poursuivre sa mission. Le Club estime qu’un million d’enfants se trouvent actuellement en insécurité alimentaire. Price et sa femme s’impliquent auprès de la cause depuis cinq ans.  

Des clubs généreux 

En Europe, où plusieurs pays sont sévèrement touchés par l’épidémie, plusieurs clubs de soccer ont mis la main à la pâte. L’AS Roma a offert trois ventilateurs pour les soins intensifs et huit lits pour un hôpital de la région de Rome qui est en manque d’équipements médicaux. Ce don s’ajoute à la somme de 525 000 euros (813 000 $ CA) récoltée par les joueurs et les membres du personnel, en collaboration avec les partisans de l’équipe. 

L’AC Milan et l’Inter Milan ont aussi collaboré en donnant respectivement 250 000 euros (388 000 $ CA) et 500 000 euros (776 000 $ CA) à des agences de santé et à des hôpitaux en Italie, où le virus a causé des milliers de décès et infecté des dizaines de milliers de personnes.   

Grands rivaux du championnat anglais, Manchester United et Manchester City ont enterré la hache de guerre le temps de la crise pour s’unir en remettant 100 000 livres (environ 168 000 $ CA) aux banques alimentaires de la ville.  

La NFL proactive 

Même si la NFL n’a pas encore été trop affectée par la crise sanitaire, puisque ses équipes s’affairent à préparer la prochaine saison contrairement aux quatre autres ligues majeures en Amérique du Nord, joueurs et propriétaires ont fourni des millions à leurs communautés locales.  

Le grand patron des Falcons d’Atlanta, Arthur Blank, a été le plus généreux en donnant 5,4 millions $ à un fonds dédié aux services de santé, aux familles dans le besoin et à ceux ne pouvant payer leurs soins dans le Grand Atlanta.  

« C’est le moment de nous unir pour exploiter véritablement la puissance de chacun d’entre nous pour relever un défi qui ne connaît pas de frontières et n’a pas de précédent dans notre vie », a déclaré avec justesse le milliardaire.  

D’autres exemples de dons 

Cristiano Ronaldo 

Roger Federer
Photo d’archives, AFP

► 1,5 M$  

  • Joueur de la Juventus de Turin  
  • Remis à deux hôpitaux du Portugal  

Lionel Messi 

Roger Federer
Photo d’archives, AFP

► 1,5 M$  

  • Joueur du FC Barcelone  
  • Remis à un hôpital de Barcelone et un centre médical d’Argentine  

David Tepper 

Roger Federer
Photo d’archives, AFP

► 3,8 M$  

  • Propriétaire des Panthers de la Caroline 
  • Remis à des fournisseurs de soins de santé  

JJ Watt 

Roger Federer
Photo d’archives, AFP

► 500 000 $  

  • Joueur des Texans de Houston 
  • Remis à des banques alimentaires  

Chargers de Los Angeles 

Roger Federer
Photo d’archives, AFP

► 355 000 $  

  • NFL  
  • Remis à des banques alimentaires  

Matt Ryan   

Roger Federer
Photo d’archives, AFP

► 142 000 $  

  • Quart-arrière des Falcons d’Atlanta 
  • Remis à des œuvres de bienfaisance  

49ers de San Francisco 

Roger Federer
Photo d’archives, AFP

► 710 000 $  

  • NFL 
  • Remis à des personnes à risque et des membres du personnel touchés  

Joueurs du Lightning de Tampa Bay 

Roger Federer
Photo d’archives, AFP

► 500 000 Repas  

  • LNH 
  • Remis à une banque alimentaire  

Marc-André Fleury  

Roger Federer
Photo d’archives, AFP

► 142 000 $  

  • Gardien des Golden Knights de Vegas 
  • Remis aux employés de l’équipe  

Pep Guardiola  

Roger Federer
Photo d’archives, AFP

► 1,5 M$  

  • Entraîneur de Manchester City 
  • Pour du matériel médical en Espagne  

* Les montants d’argent ont été convertis en dollars canadiens