/portemonnaie/lifestyle
Navigation

Que faire avec les impôts? Des réponses aux questions les plus fréquentes

Canadian dollar ft9101_0299 Comugnero Silvana
Comugnero Silvana - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Bien que l’attention des Québécois soit portée ailleurs ces derniers temps, l’arrivée du printemps signifie aussi la saison des impôts.   

Heureusement, certaines mesures ont été mises en place pour donner un petit répit aux contribuables.       

François Gagnon, ex-chef d’antenne à TVA Argent et porte-parole pour TurboImpôt, a répondu à nos questions pour nous permettre d’y voir plus clair.        

  

Les gouvernements fédéral et provincial ont reporté au 1er juin la date limite de livraison des déclarations d'impôts. Est-ce qu'on devrait en profiter et patienter avant de les soumettre?       

François: Ça dépend de la situation de chacun. Pour les personnes à faibles revenus et les familles, elles ont tout avantage à faire leurs déclarations le plus tôt possible.        

D’une part, le système fonctionne toujours très bien. Donc, les personnes à faibles revenus pourraient recevoir leur remboursement en huit jours si elles font leur déclaration dans les plus brefs délais.        

En ce qui a trait aux familles, si on pense à l’allocation canadienne pour enfants, qui augmentera substantiellement le premier mai, il est plus judicieux de faire ses déclarations rapidement.        

Pour ceux qui n’auraient plus de revenus, comme les étudiants, par exemple, il y a le crédit d’impôt pour la TPS qui sera doublé, même si on fait un seul versement le premier juillet, ce qui est très avantageux.        

Bref, en général, il est mieux de faire vos déclarations le plus vite possible si vous en êtes capable.        

  

Pour ceux qui ne peuvent fournir leurs déclarations à temps, quelles sont les conséquences?        

François: Honnêtement, ce n’est pas très clair, actuellement. On sait qu’on peut reporter les paiements jusqu’au 31 août sans pénalité, mais outre ça, c’est flou.        

J’imagine qu’il y aura des pénalités de retard, mais ce ne sont que des spéculations pour le moment, ça change pratiquement tous les jours.   

  

Quelles sont les options envisageables pour les personnes qui se retrouvent sans salaire avec des factures gouvernementales à payer?        

François: Si on n’arrive pas à tout débourser pour le 31 août, le plus sage serait d’appeler l’Agence du revenu du Canada et Revenu Québec pour prendre des arrangements.        

C’est plus judicieux de jouer cartes sur table avec eux et de trouver des solutions plutôt que de se rendre au bord de la faillite.        

Compte tenu de la situation qui évolue de jour en jour, peut-être que, dans un mois, de nouvelles mesures seront annoncées pour éviter les pénalités aux retardataires.       

C’est pourquoi il vaut mieux se tenir au courant quotidiennement et suivre de près les développements du dossier.        

  

Pour les travailleurs autonomes sans revenus, est-il astucieux de prendre les montants destinés aux acomptes provisionnels pour subvenir à leurs besoins à court terme?       

François: Absolument! Les paiements d’acomptes provisionnels sont aussi reportés jusqu’à la fin août, donc ça vaut la peine d’en profiter.        

Il est également important de rappeler que les travailleurs autonomes qui perçoivent des taxes doivent avoir payé entièrement leur remise de taxes de vente de TPS et TVQ d’ici le 30 avril, sinon ils s’exposent à des amendes.       

Cette règle ne changera pas, puisque ces montants ne sont pas considérés dans le fonds de roulement. Il faut donc faire bien attention à ça.        

  

En résumé       

- Les travailleurs autonomes ont jusqu’au 15 juin pour faire leurs déclarations d’impôt, tandis que monsieur et madame Tout-le-monde ont jusqu’au 1er juin;  

- Les sommes dues n’ont pas à être payées avant le 31 août;  

- Les acomptes provisionnels doivent être payés pour le 31 août;  

- S’il vous est impossible de payer vos factures gouvernementales, communiquez avec l’Agence du revenu du Canada et Revenu Québec pour prendre des arrangements.

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux