/news/politics
Navigation

COVID-19 : Régine Laurent s’inquiète du bien-être des enfants

COVID-19 : Régine Laurent s’inquiète du bien-être des enfants
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Les mesures de confinement mises en place par le gouvernement pour limiter la propagation de la COVID-19 menacent la sécurité des enfants, particulièrement les plus vulnérables, s’inquiète la présidente de la Commission sur les droits des enfants et la protection de la jeunesse, Régine Laurent.  

Confinement prolongé, changement drastique de la routine quotidienne, limite des contacts interpersonnels, isolement des familles, perte d'emploi et de revenus : même si la situation actuelle est inévitable, elle fait vivre un « stress inégalé » aux familles québécoises, fait-elle valoir par voie de communiqué, jeudi.   

Cette crise crée une « zone de risque de maltraitance des enfants » qui est encore plus présente dans les familles déjà touchées par diverses problématiques personnelles ou sociales, indique Régine Laurent.   

La présidente de la Commission spéciale mise en place après le décès tragique de la fillette de Granby l’an dernier s’adresse donc au ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux du Québec, Lionel Carmant pour lui demande trouver des moyens de soutenir rapidement les familles. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

« Les parents ont besoin de soutien durant ces semaines confinées à la maison alors que leurs enfants sont perturbés par les restrictions imposées et la tension ambiante », écrit-elle.   

« Le bien-être et la sécurité des enfants et des jeunes ne doivent pas sortir de notre radar de vigilance sociale pendant cette pandémie. Demeurons bienveillants envers nos enfants tout en menant la bataille contre la COVID-19 », ajoute Régine Laurent.