/news/coronavirus
Navigation

Mises à pied temporaires chez Juste pour rire

ENT-Cabaret de Laurent Paquin dans le cadre Juste pour rire
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La pandémie de COVID-19 n’épargne pas le Groupe Juste pour rire, qui a annoncé, jeudi, avoir dû procéder, la veille, à la mise à pied temporaire de plus du trois quarts de ses effectifs.  

• À lire aussi: Un été sans festival?  

• À lire aussi: Juste pour rire annule la production de Kinky Boots  

Ces mises à pied touchent autant les artistes que les employés permanents, temporaires et contractuels de l’entreprise, a-t-on précisé dans un communiqué.  

«Devant une situation évoluant aussi rapidement et devenant de plus en plus critique pour notre industrie et notre entreprise, nous nous devions de prendre toutes les mesures nécessaires afin de stabiliser notre situation et assurer la pérennité de nos activités, a déclaré Charles Décarie, président directeur général du Groupe Juste pour rire. Nous travaillons actuellement d’arrache-pied afin de faire en sorte que tous puissent revenir quand la tempête sera enfin passée. Car si nous devons malheureusement procéder à ces mesures rigoureuses, c’est bien sûr pour protéger les emplois dans le futur. Ainsi, nous tenons à remercier tous nos employés et collègues pour leur grande résilience et compréhension. Leur confiance nous permettra de sortir encore plus fort de cette situation.»  

La chaîne d’humour francophone Juste pour rire en continu, disponible sur YouTube, Facebook et Instagram, continue toutefois d’offrir des vidéos pour divertir le public en ces temps difficiles.  

Mardi, Juste pour rire avait annoncé, dans les circonstances, l’annulation de la production de la comédie musicale Kinky Boots, qui devait être présentée à Montréal, puis à Québec, au cours de l’été. Mis en scène par Serge Postigo (comme Mamma Mia!, Fame, Footloose et Mary Poppins, les autres comédies musicales estivales proposées par Juste pour rire dans les dernières années), le spectacle commençait à prendre forme lorsque la vague de COVID-19 s’est mise à se répandre au Québec. La distribution n’avait pas encore été dévoilée, mais les répétitions étaient sur le point de débuter. Il s’agissait d’une première adaptation en français pour Kinky Boots.