/misc
Navigation

Attaques terroristes devancées pendant la pandémie?

Attaques terroristes devancées pendant la pandémie?

Coup d'oeil sur cet article

Le site POLITICO publie ce matin en exclusivité un article qui fait état des inquiétudes des forces de l’ordre et des services de renseignements. Selon les informations dont ils disposent, l’épidémie de COVID-19 incite les terroristes à accélérer la mise en œuvre de leurs sombres desseins.  

En début de semaine, un individu qui projetait de s’en prendre à un hôpital du Missouri traitant des personnes infectées a été tué par le FBI lors de son arrestation. L’homme aurait voulu devancer l'exécution de son plan. Il était motivé, entre autres choses, par un ressentiment à l’endroit du gouvernement.  

  • Écoutez l'entrevue de Luc Laliberté avec Jonathan Trudeau à QUB Radio:

John Demers dirige le volet sécurité nationale du département de la Justice. Pour Demers, l’attaque du Missouri représente ce qui pourrait être une nouvelle tendance. Non seulement on procède plus rapidement, mais on modifie le choix des cibles. Les gens se regroupent moins au centre d’achat ou dans les endroits publics habituels. Ce n’est donc pas un hasard si on cible un hôpital.  

Si on s’inquiète des nouvelles cibles, on n’exclut pas la possibilité que la COVID-19 devienne une arme. Les terroristes infectés pourraient se déplacer et contribuer à la propagation. On note également que des Américains essaient encore de sortir du pays pour joindre des groupes terroristes à l’étranger. C’est le cas d’un médecin pakistanais travaillant temporairement aux États-Unis. On l’a arrêté alors qu’il prenait un vol pour rejoindre la Syrie.  

Il y a un autre volet des risques accrus que représentent le virus et le confinement dans plusieurs régions du pays. Plus de gens sont isolés à la maison et naviguent sur le web. Tout ce temps libre à chercher des informations multiplie aussi les risques de désinformation et les interprétations tordues de la séquence des événements. Se radicaliser sur le web n’est pas nouveau, mais le phénomène pourrait être amplifié.  

La propagation de la COVID-19 modifie profondément nos habitudes et les terroristes s’adaptent aussi à ces changements. Fort heureusement, les services de renseignements ont observé la tendance et, pour l’instant, interceptent ceux qui seraient tentés de passer à l’action. On ne peut que souhaiter une vigilance soutenue; la pandémie modifie les plans des terroristes, mais elle ne les arrête pas.