/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: les nouveaux détenus du centre de détention de Québec en isolement

COVID-19: les nouveaux détenus du centre de détention de Québec en isolement
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

L’Établissement de détention de Québec (EDQ) semble passer en vitesse supérieure et, depuis 2h dans la nuit de jeudi à vendredi, tous les détenus qui sont amenés au centre sont placés en confinement en cellule pour quatorze jours et isolés du reste de la population carcérale. 

C’est ce qu’a mentionné, vendredi matin, le juge Sébastien Proulx, qui, depuis le début de la semaine, jongle avec les avocats pour reporter les dossiers non urgents et traiter ceux qui le sont. 

«C’est du nouveau pour tous et on est tous dans la même situation, alors on va trouver des solutions», a d’ailleurs dit le président du tribunal avant d’inviter les avocats présents à informer leurs confrères et consoeurs de la nouvelle façon de faire. 

«Vous devrez prendre les dispositions requises avant les comparutions pour tenter de parler à vos clients. Vous comprendrez que, désormais, toutes les comparutions vont se faire par téléphone lorsque les détenus pourront avoir accès à un téléphone», a-t-il précisé devant quelques criminalistes qui semblaient un peu dépassés par la situation. 

«Pour ce matin, on m’a dit qu’il y a six détenus. Vous comprendrez que je serai malléable pour toute tentative d’accommodement. Je suis bien conscient que vous allez avoir de la difficulté à parler avec les gens, mais l’établissement de détention devra trouver une solution», a-t-il ajouté avant de quitter la salle.