/news/coronavirus
Navigation

Détection de la COVID-19: la nouvelle clinique de dépistage à Fleur de Lys pourrait accueillir jusqu’à 5000 patients par jour

Quebec
Photo Stevens Leblanc Les interventions allaient rondement dans l’ancien garage Sears, à Place Fleur de Lys, même quelques minutes après l’ouverture, vendredi matin.

Coup d'oeil sur cet article

Peu achalandé à son ouverture, vendredi, le nouveau centre de prélèvements sur rendez-vous ouvert à Place Fleur de Lys pourrait accueillir rapidement jusqu’à 5000 personnes par jour. 

Seulement cinq voitures faisaient la file vendredi matin vers 8 h 30 lorsque la nouvelle clinique de détection avec rendez-vous de la COVID-19 a été ouverte dans l’ancien garage du Sears de Place Fleur de Lys

Quebec
Photo Stevens Leblanc

Avec quelques minutes de retard, les intervenants dans le garage ont enlevé les draps blancs devant les portes.

À ce moment, seulement cinq automobilistes se trouvaient devant les deux portes de garage. Or, la clinique qui remplace celle de Chauveau fermée jeudi soir aura une capacité d’accueil impressionnante. Avec six portes de garage pouvant accueillir simultanément deux véhicules, la clinique à l’auto pourrait même devenir une clinique sans rendez-vous.

« On se positionne pour la suite des choses », explique Mathieu Boivin, porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale. « C’est Chauveau fois 12 », ajoute le responsable, Serge Garneau, des services de santé généraux du CIUSSS. 

En cette première journée de rodage, l’équipe a prévu accueillir 150 clients comme c’était quotidiennement le cas à Chauveau, mais déjà le nombre de patients n’était pas assez important pour la capacité d’accueil.  

Processus rodé

Même si les gens se présentent au « centre de pneus » après avoir obtenu un rendez-vous, ceux-ci sont tout de même évalués une nouvelle fois dans le garage pour voir s’ils répondent aux critères bien spécifiques. S’ils ne répondent pas aux critères, ils sont invités à sortir par « un fast track » entre le garage et les tentes de prélèvements. 

Quebec
Photo Stevens Leblanc

Les autres se dirigent vers les six tentes – ou abris tempo – de prélèvements. C’est à cet endroit que le prélèvement de sécrétion dans le nez est fait avec un écouvillon. Sans jamais quitter leur véhicule, les gens se dirigent ensuite vers la sortie.    

L’endroit dispose aussi d’une salle d’attente, qui n’est pas ouverte pour le moment, mais qui pourra accueillir les gens qui n’ont pas de voiture. Le garage qui était « sur le béton » il y a 10 jours a été peinturé et des divisions ont été ajoutées.

Le coût de la location et des travaux n’a pas été divulgué.