/news/coronavirus
Navigation

2021 cas de COVID-19, dont 18 décès: Évitez Montréal et l’Estrie, dit François Legault

Coup d'oeil sur cet article

François Legault exhorte les Québécois à éviter Montréal et l’Estrie, principaux foyers de l’épidémie de coronavirus, alors que l’état d’urgence local est décrété dans la métropole. 

• À lire aussi: COVID-19: Valérie Plante décrète l’état d’urgence sanitaire à Montréal  

• À lire aussi: 2000$ du fédéral: Québec compensera ceux qui restent au travail  

«Ne faites pas exprès pour aller à Montréal ou en Estrie», a déclaré le premier ministre lors de son point de presse quotidien vendredi. Toutes proportions gardées, ces deux régions ont «beaucoup plus d'infections» qu’ailleurs dans la province. 

Photo Didier Debusschère

Et ceux qui se trouvent présentement à l’extérieur sont invités à y demeurer. «Si quelqu'un est dans un chalet dans les Laurentides ou en Estrie, il est peut-être mieux de rester là, effectivement», a ajouté M. Legault. 

Les résidents de ces régions, eux, doivent «rester à la maison, autant que possible», a ajouté François Legault.   

  • ÉCOUTEZ l'entrevue de Vincent Dessureault, sur QUB radio:   

État d’urgence à Montréal 

Le premier ministre a fait ses déclarations à peine quelques heures avant que la mairesse de Montréal ne déclare l’état d’urgence local. «La Ville n’est pas en confinement, ni quarantaine, ni aujourd’hui, ni demain», a pris soin de préciser Valérie Plante. 

Mais cette mesure prévue dans la loi sur la sécurité civile permettra à la Ville de Montréal d’agir plus rapidement pour venir en aide à la population itinérante. 

Photo Ben Pelosse

Ainsi, la métropole pourra notamment réquisitionner des locaux pour héberger des sans-abris. Montréal va d'ailleurs mettre en place cinq centres d'accueil temporaires pour les personnes itinérantes d'ici quelques jours. Ces sites accommoderont environ 1000 personnes par jour.  

L’état d’urgence local accorde également beaucoup d’autres pouvoirs à la Ville de Montréal, même si leur utilisation n’est pas envisagée pour le moment (voir encadré). 

En point de presse, François Legault a reconnu que des mesures exceptionnelles sont à l’étude pour Montréal, tout en se voulant rassurant. «On n'est pas à l'étape de fermer ces régions-là», a-t-il déclaré.   

Près de la moitié des cas 

Près de la moitié des cas de COVID-19 répertoriés au Québec se retrouvent à Montréal. Le nouveau bilan dévoilé vendredi fait état 2021 personnes infectées dans la province, dont 971 cas dans la métropole. 

Photo Didier Debusschère

Hier, la Santé publique précisait qu’une grande concentration des personnes infectées se trouvait dans les quartiers du Centre-Ouest de Montréal, dont Côte-Saint-Luc et Côte-des-Neiges.   

Malheureusement, le nombre de décès est également en hausse. On compte désormais 18 victimes du coronavirus au Québec, un bond de 10 cas par rapport à hier. «C'est dur», a confié François Legault au moment de dévoiler le bilan. «Bon, il faut continuer d'avancer puis d'essayer de, justement, limiter le nombre de décès pour la suite des choses», a-t-il ajouté. 

– Avec TVA Nouvelles 

Pouvoirs permis par l’état d’urgence local  

  • Contrôler l’accès aux voies de circulation ou au territoire concerné. 
  • Accorder des mesures d’intervention, des autorisations ou dérogations dans les domaines qui relèvent de la compétence de la municipalité. 
  • Ordonner l’évacuation des personnes de tout ou en partie du territoire concerné ou leur confinement. 
  • Requérir l’aide de tout citoyen en mesure d’assister les effectifs déployés. 
  • Réquisitionner dans son territoire les moyens de secours et lieux d’hébergement privés nécessaires. 
  • Faire les dépenses et conclure les contrats que la municipalité juge nécessaires.  
Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.