/lifestyle/family
Navigation

2e partie: COVID-19 et animaux de compagnie

Small Black And Tan Dog Wearing a Medical Face Mask Against Coronavirus COVID-19 isolated on blue background. Concetual Image with copy space.
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Alors que le mot COVID-19 est sur toutes les lèvres, vous avez sans doute encore beaucoup de questions en lien avec cette maladie et vos animaux de compagnie. Voici des réponses à quelques-unes de vos questions. 

• À lire aussi: Les animaux de compagnie et la COVID-19 

J’ai remarqué sur le certificat de vaccin de mon chien qu’il y avait un vaccin contre le coronavirus. Est-ce le même virus que la COVID-19 ? 

Absolument pas ! Il y a plusieurs types de coronavirus. Certains affectent les animaux et d’autres, les humains. Certains sont plutôt bénins et d’autres, non. Dans le cas du vaccin contre le coronavirus du chien, il s’agit d’un virus qui provoque une gastro-entérite qui se transmet entre les chiens. Il y a quelques années, ce vaccin contre le coronavirus canin était souvent inclus dans le fameux « vaccin de base », mais il l’est de moins en moins compte tenu du fait que cette maladie est généralement plutôt bénigne. 


Je me suis heurtée à une porte verrouillée chez mon médecin vétérinaire. Est-ce normal ?  

Heureusement pour nos animaux, les établissements vétérinaires sont sur la liste des services essentiels. Par ailleurs, des mesures importantes ont été prises dans les établissements vétérinaires du Québec afin de limiter la propagation de la COVID-19. Ainsi, l’accès aux cliniques est restreint (portes barrées) et les clients doivent d’abord téléphoner avant de se présenter. Le but est de diminuer l’achalandage pour assurer la sécurité des employés, des clients et de la population
en général.   


Si mon animal se retrouve avec un problème de santé quelconque, que dois-je faire ? 

Dans le contexte de la pandémie, les médecins vétérinaires vont prioriser les urgences et les problèmes de santé. Toutefois, il se peut que leur façon de procéder change, selon les cas. Par exemple, plusieurs établissements vétérinaires vont bientôt (si ce n’est pas déjà fait) offrir des consultations par télémédecine pour vous accommoder quand cela est possible. Encore une fois, je vous recommande de prendre contact avec votre vétérinaire par téléphone. 


La stérilisation de mon chien est prévue pour bientôt. Qu’arrivera-t-il dans le contexte de la COVID-19 ? 

Dans le contexte de la pandémie, les médecins vétérinaires doivent remettre à plus tard tout rendez-vous non urgent ou intervention de routine, comme les chirurgies de stérilisation et les examens annuels. Nous vous suggérons de communiquer avec votre vétérinaire pour en savoir plus.  


Que devrais-je faire pour mon animal si j’attrapais la COVID-19 ? 

Ce serait bien de planifier, juste au cas... Dans ce contexte, il serait avisé d’avoir des réserves d’au moins deux semaines en termes de nourriture et de médicaments (s’il y a lieu) pour votre animal. Aussi, il faudrait déterminer qui sera responsable de l’animal dans votre maisonnée advenant une telle situation. 


J’ai entendu parler d’un chien déclaré positif à la COVID-19 à Hong Kong ? Est-ce que cela veut dire que les chiens peuvent transmettre cette maladie ?  

Effectivement, à Hong Kong, il y a deux chiens qui ont eu un résultat positif pour la COVID-19 et qui habitaient respectivement avec un propriétaire infecté. Cela étant dit, le test utilisé (PCR) peut être positif en présence d’une partie du matériel génétique du virus, même quand celui-ci est inactif. Donc, malgré cette trouvaille, il n’existe actuellement aucune preuve indiquant que les animaux de compagnie puissent être infectés par ce virus ou encore le transmettre activement à un humain. Selon l’OMS et les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), rien ne prouve que les animaux de compagnie puissent transmettre la COVID-19 à d’autres animaux ou à des personnes.