/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: moins d’appels d’urgence à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Dans la nuit du vendredi à samedi, il y a eu moins d’appels d’urgence que d’habitude. 

Le volume d’appels médicaux a été largement plus faible dans certains secteurs. C’est le cas notamment des appels concernant les services préhospitaliers. 

Même si les ambulanciers n’ont pas été débordés, il y a eu quand même des appels non urgents pour des transports à l’hôpital pour des patients atteints de la COVID-19 au cours des derniers jours. 

Ces patients ressentent une dégradation de leur état de santé général. 

Ce qui peut anticiper une probable hausse de cas d’hospitalisation à venir. 

Pour sa part, la police de Montréal n’a pas enregistré de rassemblements nocturnes, à part deux ou trois appels pour des «partys» de quelques personnes en région. 

«Il n’y a pas d’informations qui m’ont été signalées en ce sens», a répondu Raphaël Bergeron du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). 

La nuit, la ville était complètement déserte. Il n'y avait pas d’automobilistes ni de piétons.