/news/coronavirus
Navigation

Les nouvelles mesures de confinement reportées d’une journée à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

La santé publique de Montréal reporte à dimanche l’annonce de nouvelles mesures de confinement sévères qui toucheront tous les habitants de l’île pour tenter de freiner la progression du coronavirus.  

Ces mesures, qui découle de l’état d’urgence sanitaire décrété vendredi, devaient être présentées samedi, avait indiqué la Dre Mylène Drouin, directrice de la Santé publique de Montréal.  

Mais selon nos informations, elles sont si complexes à mettre en place qu’il a été convenu d’attendre 24 heures de plus avant d’en informer le public.  

Samedi matin, notre Bureau d’enquête révélait que parmi les mesures en préparation, on retrouve:   

  • La permission de faire de la course à pied seulement dans un rayon de 1 km de votre lieu de résidence.    
  • Des contrôles policiers aléatoires mis en place à quelques-uns des 18 ponts qui entourent l’île de Montréal.   
  • Un nombre de personnes restreint dans chaque ménage autorisé à sortir pour faire les emplettes.   
  • Des mesures visant spécialement certaines communautés religieuses où on constate un ratio préoccupant de personnes infectées seront aussi appliquées.     

Montréal est particulièrement touchée par la COVID-19, surtout dans des secteurs comme Côte-Saint-Luc, Hampstead, Notre-Dame-de-Grâce et Parc-Extension.  

On retrouve sur l’île près de la moitié des cas confirmés de coronavirus dans la province.  

Pendant ce temps, à Québec, la vice-première ministre Geneviève Guilbault a annoncé samedi que huit régions serait fermées aux déplacement non-essentiels dès 16h.  

Il s’agit du Bas Saint-Laurent, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, des Îles-de-la-Madeleine, du Nord du Québec, du Nunavik et des territoires cris de la Baie James.