/finance/business
Navigation

Un bail facilement signé à distance

Un bail facilement signé à distance
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La propagation de la COVID-19 au Québec a explosé alors que l’obligation de signer les nouveaux baux, entre les propriétaires et les locataires de loyers, était au plus fort. 

Bloc Solutions, une entreprise spécialisée dans la production et la signature de baux à distance, permet d’éviter tous les déplacements lors de la signature d’un bail et de respecter les mesures sanitaires demandées par le gouvernement.  

La jeune entreprise de la région de Québec a d’ailleurs vu ses inscriptions sur sa plateforme augmenter depuis deux semaines. Des milliers de personnes étant toujours à la recherche d’un logement d’ici le 1er juillet, Bloc Solutions pourrait aider les propriétaires à louer leurs appartements durant la crise, souligne Mathieu Loiselle, copropriétaire de l’entreprise.   

Un bail facilement signé à distance
Photo courtoisie

Unique et officiel 

Bloc Solutions est la seule entreprise au Québec à offrir ce type de service approuvé par la Régie du logement. «La signature électronique est légale. Nous avons une entente avec la Régie et avec Publication Québec», dit-il. 

Certes, il existe d’autres plateformes pour produire un bail électronique, mais il s’agit seulement d’un fichier PDF qui doit être imprimé en couleur et en deux copies.  

«Nous, le bail, il reste en ligne. On est les seuls à le faire. Les gens peuvent le sortir en format PDF, s’ils le veulent, mais le bail vit sur la plateforme», explique le jeune entrepreneur. 

Le propriétaire peut choisir un forfait de 1 $ par mois pour l’abonnement d’un bail qui est en vigueur. On peut aussi payer 10 $ à la pièce. 

De son côté, le locataire n’a rien à payer. «Il a son portail à lui où il peut consulter tous ses documents et les signer à distance, chez lui», explique M. Loiselle.  

«Les propriétaires qui décident d’opter pour un abonnement mensuel ont accès à une plateforme personnalisée dans laquelle ils peuvent ajouter des immeubles ainsi que produire leurs baux à distance. Ils reçoivent aussi des communications officielles et des avis approuvés par la Régie du logement», relate l’entrepreneur. 

Tout à distance 

L’entreprise offrira prochainement la possibilité aux propriétaires de partager les annonces des logements à louer sur toutes les plateformes disponibles. 

«Il y a de plus en plus de visites virtuelles des appartements. C’est cool et ça peut amener du monde vers notre plateforme», souligne-t-il.