/sports/baseball
Navigation

Il y a deux ans, le «Grand Orange» nous quittait

Il y a deux ans, le «Grand Orange» nous quittait
Photo d'archives, Journal de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

L'un des plus grands joueurs de l’histoire des Expos de Montréal poussait son dernier souffle il y a deux ans. 

En effet, le 29 mars 2018, Rusty Staub passait l’arme à gauche, lui qui avait 73 ans. 

Le rouquin qui était affublé du surnom du «Grand Orange» était considéré par plusieurs comme la première grande vedette de la formation montréalaise. Staub a réalisé deux passages avec les «Amours», soit de 1969 à 1971 et brièvement lors de la campagne 1979. 

En 518 matchs avec les Expos, le voltigeur et joueur de premier coussin a frappé 531 coups sûrs, dont 81 circuits, et produit 284 points. Il a également croisé le marbre à 290 reprises et maintenu une moyenne au bâton de ,295. 

En plus de faire le bonheur des amateurs de la métropole québécoise sur les terrains de baseball, Staub a été un grand ambassadeur pour Montréal. Il pouvait notamment s’exprimer en français et il était très impliqué dans la communauté. 

Avant son premier séjour au Québec, l’athlète avait disputé six campagnes avec les Astros de Houston. Les Expos avaient fait son acquisition peu de temps avant leur saison inaugurale. 

Trois ans plus tard, il a été échangé aux Mets de New York, avec qui il a joué de 1972 à 1975. Staub est revenu chez les Expos par le biais d’une transaction avec les Tigers de Detroit au milieu de la saison 1979. Le «Grand Orange» a ensuite pris le chemin des Rangers du Texas en 1980 et il a disputé cinq autres campagnes avec les Mets, prenant ainsi sa retraite après la saison 1985. 

Le numéro 10 de Staub a été retiré par les Expos, et, lors de sa mort, la Ville de Montréal avait d’ailleurs souligné son décès en illuminant son hôtel de ville en orange. 

Le célèbre joueur a été invité six fois à la classique des étoiles, incluant trois fois lors de son premier passage à Montréal. Il est l’unique joueur de l’histoire du baseball majeur à avoir amassé au moins 500 coups sûrs avec quatre formations différentes.