/sports/tennis
Navigation

Milos Raonic se réfugie dans les livres

Milos Raonic se réfugie dans les livres
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Au repos forcé en raison de la pandémie de COVID-19, Milos Raonic s’est réfugié dans les livres en attendant la reprise des tournois de tennis de l’ATP.

• À lire aussi: [EN DIRECT 29 MARS] Les derniers développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19: plus de 6200 personnes infectées au Canada, 65 décès

Grand amateur d’art, le Canadien voyage toujours avec quelques livres lorsqu’il se déplace d’un endroit à l’autre. Il profite d’ailleurs de ses escales aux quatre coins du monde pour visiter les petites librairies locales. Maintenant confiné à la maison, il n’a pas changé ses habitudes.

«C’est simplement une bonne façon de se changer les idées, a-t-il expliqué au site officiel de l’ATP. Quand vous regardez quelque chose sur une tablette ou un ordinateur, vous pouvez être distrait par d’autres choses.»

«Quand je lis, je laisse mes appareils électroniques de côté et ça me garde plus dans le moment présent. Avec un livre, il faut laisser tout le reste de côté. Ça nécessite toute votre attention.»

Celui qui a atteint le troisième rang mondial en 2016 a par ailleurs recommandé Tuesdays with Morrie, de l’auteur Mitch Albom.

Pas un «gamer»

Quoi qu’il en soit, Raonic ne passe pas l’entièreté de ses journées dans ses bouquins. Il a également regardé quelques films, dont L'Énigmatique M. Ripley qu’il a visionné à nouveau récemment. Il tente toutefois d’y aller avec modération.

«J’essaie de ne [pas regarder trop de films] parce qu’on ne sait pas jusqu'à quand nous serons dans cette situation. J’essaie de ne pas me gaver maintenant pour ne pas manquer de choses à regarder plus tard.»

En ce qui a trait aux jeux vidéo, Raonic s’est laissé tenter, jouant notamment à NBA 2K20 avec quelques amis. Mais il s’agit surtout pour lui d’une façon de renouer avec certains amis avec qui il n’a normalement pas la chance de discuter souvent.

«J’ai joué pendant quelques jours. Je n’avais pas joué à des jeux vidéo depuis peut-être trois ou quatre ans. J’ai joué un peu, mais je ne crois pas que ça va rester dans ma routine quotidienne.»

Respecter les directives

Raonic avait également un message pour tous ses partisans: ils doivent respecter les directives des gouvernements pour freiner la progression de la pandémie.

«Il faut rester à la maison dans votre espace confiné pour le bien de la santé de tous. Cette chose se propage rapidement. Ce n'est pas seulement les gens de votre communauté que vous affectez. Ces gens parlent à d’autres personnes, qui parlent à d’autres personnes, qui parlent à d’autres personnes. Les effets peuvent se faire sentir très loin.»

«Les gens doivent réaliser la gravité de ce qui se passe.»