/opinion/blogs/columnists
Navigation

Cet humoriste va trop loin!

Cet humoriste va trop loin!
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

  

Il y a beaucoup de gens, humoristes ou pas, qui font des blagues avec la Covid-19 en ce moment.   

On a tous besoin de rire un peu. On a tous envie de chansons parodiques, de caricatures qui rient de ce satané virus.  

Là où je débarque, c’est quand des petits rigolos (amateurs ou professionnels) font des blagues avec ... l’idée qu’un de leurs adversaires idéologiques attrape le virus (ou soit cobaye pour un dangereux vaccin). Ils confondent « rire du virus » et « rire de la mort atroce associée au virus ».  

L’inepte « humoriste » Fred Dubé vient de franchir allègrement ce pas, cette ligne entre l’humour « bête et méchant » et les propos haineux.  

« Est-ce qu'on peut mettre sur pause toutes les mesures sanitaires jusqu'à temps que Richard Martineau attrape le virus? », écrit-il sur Facebook.  

Et il s’amuse avec ses amis qui proposent toutes sortes de façon de mettre ma sécurité et celle de mon fils en danger.  

Frank Malenfant suggère : « Juste a mettre comme consigne : Si vous avez des symptômes, allez vous confiner chez Richard Martineau ».  

Ernesto Ste : « On pourrait lui livrer une pizza après avoir éternuer dessus ... je dis ca juste de même !!! »  

Un autre ami de Dubé suggère : « Ou cracher dans un bol et lui envoyer » et « Ok après avoir cracher dans le pot je pisserai dedans pour neutraliser le virus et la je l’enverrais ».  

Je vous ai déjà parlé de Dubé, ici https://www.journaldemontreal.com/2016/12/07/fred-dube-nest-juste--pas-drole  

Là, il dépasse les bornes. Je l’ai dénoncé à Facebook.   

Pensez-vous sérieusement qu’en cette période de pandémie, où tout le monde craint pour sa vie, c’est le moment de faire des « jokes » avec la vie des autres... même de votre pire ennemi ?  

Vous me direz que je ne suis pas Charlie ? C’est que vous n’avez rien compris. La liberté d’expression s’arrête là où commencent les menaces haineuses.