/sports/hockey/canadiens
Navigation

Cinq grands moments du CH en 2019-2020

Cinq grands moments du CH en 2019-2020
Photo PIerre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que l’incertitude plane sur le reste de la campagne de la Ligue nationale de hockey (LNH), plusieurs ont déjà amorcé leur bilan. 

Le Canadien de Montréal a connu une autre saison décevante, lui qui était exclu du portrait des séries éliminatoires quand les activités du circuit Bettman ont été stoppées le 12 mars dernier. 

Voici tout de même cinq des meilleurs moments de la campagne 2019-2020 de la Sainte-Flanelle : 

- Le passage d’Ilya Kovalchuk

Le 3 janvier, le directeur général du CH, Marc Bergevin, a réalisé un coup de génie en faisant signer un contrat d’un an et d’une valeur de 700 000 $ à l’attaquant et joueur autonome Ilya Kovalchuk. À son arrivée dans la formation, le Russe de 36 ans a amassé trois points à ses deux premières parties. Au total, il aura inscrit six buts et fourni sept mentions d’aide pour 13 points en 22 parties avec le Tricolore. À la date limite des transactions, Bergevin a réussi un autre bon coup en envoyant Kovalchuk aux Capitals de Washington pour un choix de troisième tour en 2020. 

- Une domination contre le Wild

La saison n’était vieille que de six matchs le 17 octobre quand le Wild du Minnesota s’est pointé au Centre Bell. Ce soir-là, le Canadien a complètement dominé ses adversaires, l’emportant au compte de 4 à 0. C’est d’ailleurs pendant cette rencontre que l’attaquant Nick Suzuki a enfilé l’aiguille pour la première fois dans la LNH. De son côté, le gardien Carey Price a effectué 17 arrêts, obtenant le premier de ses quatre jeux blancs en 2019-2020. 

- Trois points de Suzuki

Parlant de Suzuki, le joueur de première année fut une source de réconfort pour les partisans du CH cette saison. Acquis dans l’échange envoyant Max Pacioretty aux Golden Knights de Vegas en septembre 2018, l’Ontarien de 20 ans a su démontrer qu’il deviendra un joueur dominant dans le circuit Bettman. Il a connu son meilleur match au point de vue statistique contre les Panthers en Floride le 29 décembre. Le droitier a fourni trois mentions d’aide dans une défaite de 6 à 5 des siens. 

- Parfait contre les Leafs

Il y a quelque chose de particulièrement satisfaisant à voir le Canadien vaincre ses plus grands rivaux. Si le Tricolore n’a obtenu qu’un seul gain en quatre occasions face aux Bruins de Boston, il a été parfait en trois matchs contre les Maple Leafs de Toronto. Le Bleu-Blanc-Rouge a signé des victoires de 6 à 5 en tirs de barrage (5 octobre), de 5 à 2 (26 octobre) et de 2 à 1 en prolongation (8 février). Brendan Gallagher a été le patineur le plus productif lors de ces duels avec une récolte de deux buts et deux aides pour quatre points. 

- Le repêchage 2020

Oui, cette étape importante de la saison n’a pas encore eu lieu et on ne sait toujours pas quand se tiendra le repêchage 2020 de la LNH. Ce sera toutefois un rare moment de réjouissance pour les partisans, puisque le Canadien détient 14 sélections. Six de ces choix sont d’ailleurs dans les trois premières rondes de l’encan. Considérant que le CH est loin des éliminatoires, il y a de fortes probabilités qu’il choisisse un patineur parmi les 10 premiers. De quoi raviver l’espoir pour la campagne 2020-2021.