/sports/football
Navigation

Tom Brady s’est «livré» aux Buccaneers

FBN-SPO-NEW-ENGLAND-PATRIOTS-V�NEW-YORK-JETS
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Aux dires du directeur général des Buccaneers de Tampa Bay, Jason Licht, son équipe n’a pas eu à consacrer beaucoup d’efforts à convaincre Tom Brady de se joindre à elle. 

En fait, l’homme de 42 ans cachait difficilement son intérêt vis-à-vis l’organisation floridienne lorsque les deux parties ont discuté, le 18 mars, avant l’embauche du quart-arrière, d’après le DG. Initialement, les «Bucs» songeaient à une stratégie pour attirer l’ancienne vedette des Patriots de la Nouvelle-Angleterre dans leur giron, mais c’est plutôt le contraire qui s’est produit. Brady s’est présenté à elle avec un empressement trahissant son intention de poursuivre sa carrière à Tampa. 

«Nous avons eu une excellente conversation, Bruce [Arians, entraîneur-chef] et moi, en compagnie de Tom pendant une heure et demie. Lors de l’entretien, il a été très clair : il était très, très intéressé. C’était pratiquement du recrutement de sa part. Il nous disait pourquoi jouer à Tampa serait logique à ses yeux, a déclaré Licht au réseau ESPN, lundi. L’appel suivant que nous avons fait, on a confirmé la signature, mais c’est cette conversation précédente qui nous a fait réaliser qu’on l’avait désormais avec nous.» 

Pour plus de deux ans

D’après Licht, sa nouvelle acquisition a encore de l’essence dans le réservoir et il s’attend à voir de belles choses dès cette année. 

«Nous pensons qu’il peut jouer plus de deux ans pour nous et souhaitons que ce soit le cas», a-t-il dit. 

«Les séquences vidéos nous ont montré qu’il en a encore beaucoup dans le bras. Nous croyions également qu’il possède le bras idéal pour le système de jeu de Bruce, a poursuivi Licht. Il peut lancer profondément. Nous estimions que sa mobilité est toujours la même; certes, il n’a jamais été capable de distancer autrui. Toutefois, il est sûrement très bon dans la pochette quand vient le temps de composer avec la pression adverse et de miser sur son équilibre et son instinct. Nous n’avons pas vu quelconque signe de déclin relativement au potentiel de son bras.» 

En 2019, Brady a totalisé 4057 verges aériennes et 24 passes de touché, commettant huit interceptions.