/sports/hockey
Navigation

Oilers: la patience est de mise pour Broberg

Oilers: la patience est de mise pour Broberg
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le défenseur Philip Broberg a été la huitième sélection au total du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) de 2019 par les Oilers d’Edmonton. Toutefois, la formation de l’Alberta n’a pas l’intention de faire gravir les échelons trop rapidement au jeune Suédois de 18 ans.

C’est ce qu’a déclaré le directeur général de l’équipe, Ken Holland, au quotidien Edmonton Sun.

«Évidemment, lorsque tu sélectionnes un joueur huitième au total lors du repêchage et qu’il est un défenseur, tu t’attends à avoir de l’offensive, a confié Holland. Mais Philip avait 18 ans et jouait dans une ligue d’hommes cette saison. Nous avons le sentiment qu’il est à la bonne place à Skelleftea (en Ligue élite suédoise).»

«Philip était heureux cette année et nous aimerions le voir plus sur les unités spéciales la saison prochaine.»

Le plan pour Holland est d'observer le développement de son défenseur lors du prochain camp d’entraînement de l’équipe. Il espère surtout qu’il sera la pierre d’assise de l’équipe suédoise lors du prochain Championnat du monde de hockey junior, qui aura lieu à Edmonton et Red Deer, l’hiver prochain.

«Lors du dernier Mondial junior, il a joué avec (Tobias) Bjornfot dans un rôle défensif, a continué Holland. (Rasmus) Sandin et quelques autres étaient utilisés en avantage numérique avec des joueurs plus offensifs. Il n’était pas parmi eux, mais j’espère qu’il obtiendra ce rôle lors du prochain Championnat.»

Holland a passé plus de 20 ans en tant que directeur général des Red Wings de Detroit, qui avaient la réputation de retarder l’entrée dans la LNH de certains de leurs plus beaux espoirs.

«Bien peu de jeunes joueurs réussissaient à faire l’équipe (à Detroit), a souligné Holland. L’exception a été Dylan Larkin à 19 ans. Si tu es assez, tu es assez bon. Nous voulons les jeunes joueurs dans un environnement où ils se sentent importants. Philip n’était pas dans cette situation l’an passé. [...] Nous espérons que son rôle changera lors de la prochaine campagne.»

Broberg a amassé huit points, dont un but, en 45 duels l’an passé en Ligue élite suédoise.