/misc
Navigation

San Francisco et COVID-19: nouvelles encourageantes

San Francisco et COVID-19: nouvelles encourageantes
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les bonnes nouvelles sont si rares, depuis quelques semaines, que je souhaitais relayer celles qui proviennent de la côte Ouest. La ville de San Francisco avait décidé assez tôt de recourir au confinement. Selon ce qu’affirment des responsables aujourd’hui, on enregistre des retombées positives. 

Le confinement adopté autour de la baie de San Francisco était parmi les premiers aux États-Unis et, dès son adoption, le gouverneur Gavin Newsom avait décidé de recourir à la même mesure pour l’ensemble de la Californie.  

Quatorze jours après le début du confinement, la période pendant laquelle les symptômes du virus devaient se manifester, les hôpitaux de la région de la baie rapportent moins de cas qu’on ne l’anticipait. Le système de santé tient le coup et on semble être en mesure d’aplatir la courbe. 

Si cet optimisme est bon pour la région, on peut espérer qu’il encourage d’autres régions ou d’autres États à adopter le confinement. Les réactions à la menace que représente la propagation de la COVID-19 sont encore inégales sur le territoire américain, alors qu’on espère une action concertée pour limiter les dégâts. 

Les autorités demeurent malgré tout prudentes dans l’analyse des résultats. Il y a encore des comtés qui sont durement éprouvés (Santa Clara, par exemple) et les tests de dépistage ne sont pas encore assez nombreux.  

Si l’exemple de San Francisco doit inspirer, il faut souligner la discipline et la contribution des citoyens de cette région. On nous le répète sans cesse au Québec: pour être efficace, le confinement doit être bien appliqué et nous devons tous contribuer. Courage et patience! Le «envoye à maison» peut être efficace!