/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: dix agents correctionnels infectés à Port-Cartier, six autres à la prison de Joliette

Coup d'oeil sur cet article

L’Établissement de Port-Cartier, sur la Côte-Nord, compte désormais 10 agents correctionnels infectés à la COVID-19, alors que six autres le sont à la prison pour femmes de Joliette. 

• À lire aussi: COVID-19: les agents correctionnels canadiens veulent être protégés 

• À lire aussi: [EN DIRECT MERCREDI 1 AVRIL] Les derniers développements de la pandémie 

Il s’agit des derniers chiffres obtenus par le Syndicat des agents correctionnels du Canada-CSN, mercredi midi. Il n’y aurait aucun autre cas positif chez les agents correctionnels, à travers le pays. 

Deux détenus de Port-Cartier ont toutefois été infectés. 

Service correctionnel Canada assurait plus tôt cette semaine que les employés touchés sont en isolement à leur domicile et suivent les directives des autorités locales de la santé. 

Les détenus, en isolement cellulaire, font l’objet d’une surveillance pour des symptômes. 

Un cas au provincial 

Un premier cas de la COVID-19 a aussi été déclaré samedi dernier au provincial, chez un agent correctionnel. L’individu, qui était en retrait depuis le 19 mars, travaillait dans la région de Montréal. 

Du côté des détenus, on recensait pour le moment un cas positif dans les 17 établissements du Québec, soit un individu incarcéré à l’Établissement de détention de Sherbrooke.