/sports/hockey/remparts
Navigation

Remparts: James Malatesta récompensé pour son travail en classe

L'attaquant des Remparts James Malatesta
Photo d'archives, JEAN-FRANCOIS DESGAGNES L'attaquant des Remparts James Malatesta

Coup d'oeil sur cet article

Les études ont toujours fait partie des priorités de James Malatesta. Si l’attaquant des Remparts de Québec a excellé à sa première saison dans la LHJMQ, il a également obtenu des résultats probants sur les bancs d’école.

Malatesta, 16 ans, a mis la main sur le trophée Sylvain-Boutet, remis au joueur-étudiant de l’équipe ayant le mieux concilié le hockey et les études, pour la saison qui s’est brutalement arrêtée en raison de la pandémie de la COVID-19.

L'attaquant des Remparts James Malatesta
Photo d'archives, DIDIER DEBUSSCHÈRE

Auteur de 23 buts, bon pour le deuxième rang parmi les recrues de la LHJMQ, et de 45 points en 59 rencontres, le hockeyeur natif de Kirkland a maintenu une moyenne générale de 85 % à l’école anglaise St. Patrick’s High School où il complétait son secondaire 5 jusqu’à l’arrêt des classes.

Même si Malatesta était considéré comme l’un des plus beaux espoirs du dernier repêchage du circuit Courteau, son rang de sélection avait glissé jusqu’en septième ronde en raison de ses intentions de poursuivre sa carrière en sol américain.  Il n’a jamais regretté son choix de tourner le dos à l’Oncle Sam pour vivre l’aventure du hockey junior québécois.

«L’équipe et tous mes professeurs ont fait du bon travail pour m’aider dans mes choses pour être au même niveau que les autres élèves malgré mon horaire chargé. Oui, ça m’a demandé un ajustement parce que j’étais habitué d’aller à l’école toute la journée et de pratiquer après. Ici, on pratique le matin puis on va à l’école après. Au bout de quelques semaines, la routine s’était installée», a raconté l’électrisant patineur en conférence téléphonique avec les médias de Québec.

L'attaquant des Remparts James Malatesta
Photo d'archives, ROBY ST-GELAIS

Cet honneur lui permet d’être finaliste au trophée Marcel-Robert qui récompense le joueur de la LHJMQ s’étant le plus distingué en classe.

Déçu pour la saison

Malatesta se disait par ailleurs déçu que la saison n’ait pas pu connaître son dénouement espéré. Confiné chez lui, il passe le temps en s’entrainant avec les moyens du bord.

«Un peu comme tout le monde, je ne fais pas grand-chose, mais je m’entraine chez moi pour me garder en forme», a dévoilé celui qui jouera un rôle encore plus important dans l’échiquier offensif des Diables rouges la saison prochaine.

Le trophée Sylvain-Boutet a été remis pour la première fois en 2017. Il rend hommage au médecin des Remparts du même nom décédé subitement à la suite d’une crise cardiaque en octobre 2016.