/news/coronavirus
Navigation

COVID-19 : on répond à vos questions

COVID-19 : on répond à vos questions
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Vous avez des questions sur les mesures annoncées par les gouvernements? Vous doutez d’une nouvelle relayée sur les réseaux sociaux? Votre témoignage mérite notre attention? Écrivez-nous dès maintenant à l’adresse coronavirus@quebecormedia.com. Nous tenterons de répondre à votre question au cours des prochains jours.  


  • Pourrait-on assister à une deuxième vague de contamination qui pourrait-elle être plus meurtrière que la première? (Michel Labonté)  

«Absolument, c’est une possibilité bien réelle. Si on réussit à faire plonger la courbe actuelle vers le bas en raison des mesures mises en place, mais qu’on relâche tout d’un coup, ce serait surprenant que ça ne remonte pas. Cet automne, si on ne fait rien, la courbe sera susceptible de remonter. Ça pourrait causer des problèmes semblables ou pires que ceux qu’on vit depuis quelques semaines.» - Christian L. Jacob, microbiologiste agréé et président de l’Association des microbiologistes du Québec  

  • Est-ce que la COVID-19 peut contaminer le compost des citoyens, et donc les légumes qui pousseront au printemps? (Christine Poitras)  

«Non. Le virus est incapable de se multiplier dans le bac à compost. Lorsque les aliments se décomposent, plusieurs composés chimiques sont libérés. Dans ces composés, il y a des antibiotiques et des métabolites qui causent la dégradation d’autres organismes. Ce serait surprenant que le virus survive bien longtemps dans ces conditions.» - Christian L. Jacob  

  • Advenant qu’on ne soit pas capable de retourner sur les chantiers dès le 14 avril, est-ce que les vacances de la construction pourraient être annulées ou reportées? (Marian Costache)  

«Tout dépend de la date de retour au travail. Si on ne recommence qu’à la fin du mois de juin, la question ne se pose pas : les travailleurs ne voudront pas prendre de vacances. Si on suppose que les chantiers vont reprendre le 14 avril, il y aura quatre mois entre la reprise et les vacances. La cadence de travail sera élevée, et c’est certain que les travailleurs et travailleuses voudront un repos. Par contre, si le ministre dépose un décret qui annule les vacances, on n’aura pas le choix de le respecter.» - Pierre Brassard, président de la CSN-Construction  

  • Est-ce possible d’utiliser les masques R95 en remplacement du fameux N95? (Dominic Hardy)  

«Oui. Les deux masques se ressemblent beaucoup, mais le R95 filtre les particules huileuses, tandis que le N95, non. Pour cette raison, on peut utiliser le R95 dans des situations qui requièrent le N95, mais pas l’inverse. On peut donc utiliser le R95 en toute sécurité dans des situations médicales.» - Christian L. Jacob