/news/coronavirus
Navigation

Équipements médicaux: les Américains passent la gratte

Panthera Dental visiere
Photo Simon Clark Des employés de Panthera Dental, comme Lisset Ruiz, travaillaient mercredi sur la fabrication de visières. L’entreprise de Québec a présentement des commandes pour en fabriquer 100 000.

Coup d'oeil sur cet article

Devant la pandémie de COVID-19, les États-Unis achètent en grande quantité pour assurer leur inventaire d’équipements médicaux. Panthera Dental l’a dernièrement appris à ses dépens et la direction craint une rupture de stock si les gouvernements ne bougent pas plus rapidement. 

• À lire aussi: COVID-19: Québec joue dur pour avoir des masques  

• À lire aussi: COVID-19: encore plusieurs semaines avant de livrer des masques  

Écoutez l'entrevue de la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec avec Jonathan Trudeau à QUB Radio:  

«En 24 heures, j’ai un fournisseur à Montréal qui s'est fait vider. C'est la course à la matière première. Les Américains achètent. Dans une semaine et demie, tout va être vendu», prévient la cofondatrice de Panthera Dental, Béatrice Robichaud, précisant que c’est principalement le produit de meilleure qualité pour fabriquer les visières qui est une denrée rare. 

La semaine dernière, Panthera Dental et son entreprise sœur, Bodycad, ont annoncé la production temporaire, grâce à l’impression 3D, de visières réutilisables et de valves pour les appareils respiratoires.         

Panthera Dental visiere
Photo Simon Clark

Les premières commandes, environ 3000 visières, sont déjà sorties des installations de Québec. Un groupe de 300 citoyens avec des imprimantes 3D s’est également joint à l’aventure pour soutenir cette production.  

Panthera Dental visiere
Photo Simon Clark

La direction de la compagnie a maintenant de la difficulté à dénicher de la matière première pour réaliser d’autres visières.      

Elle a dû débourser rapidement 250 000 $ pour «sécuriser» une cargaison qui permettra la production de 100 000 visières. Tout est déjà vendu.    

Depuis mardi, Panthera Dental a logé plusieurs dizaines d’appels chez des fournisseurs et producteurs canadiens et américains de plastiques, comme Plastiques Laird, Plani-Mex, Filaments.ca et Primex Plastics.    

Panthera Dental visiere
Photo Simon Clark

Plusieurs refus 

Mardi, la compagnie de Québec avait une liste d’une quarantaine de fournisseurs potentiels. Le lendemain, la direction a essuyé des refus, par manque d’inventaire, des cinq entreprises les plus prometteuses pour répondre à leurs besoins.         

Mme Robichaud raconte avoir obtenu comme réponse de Plastiques Laird que les États-Unis venaient de commander cinq millions de feuilles de plastique.         

C’est avec la compagnie Présentation Ultima que Panthera Dental a finalement signé une entente.        

Panthera Dental visiere
Photo Simon Clark

Un autre accord 

L’entreprise a également conclu un accord avec Filaments.ca pour avoir la matière première pour faire l’arceau d’une visière.         

«Mercredi, nous avions comme réponse de cette entreprise que si nous ne réservions pas immédiatement, elle vendait tout aux Américains», indique Béatrice Robichaud.   

Panthera Dental visiere
Photo Simon Clark

«Nous avons alors réservé. Quelques heures après, nous avons reçu un autre appel pour nous dire que si nous ne payons pas immédiatement, tout était vendu aux Américains», poursuit-elle, pour illustrer la pression provenant de nos voisins du sud.         

L’entreprise de Québec a tenu à préciser qu’elle était tout de même satisfaite de sa relation d’affaires avec Filaments.ca.        

Au cours des derniers jours, Panthera Dental a notamment livré des commandes au CHU de Québec.    

En mars, le gouvernement canadien avait lancé un appel aux manufacturiers afin qu’ils aident le système de santé pour l’équipement. 

À VOIR AUSSI