/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: Ruée vers les épiceries

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Pour la première fois depuis 1992, les commerces – dont les épiceries – seront fermés le dimanche au Québec. 

• À lire aussi: 6997 cas de la COVID-19, dont 14 nouveaux décès: La transmission communautaire partout au Québec

• À lire aussi: [EN DIRECT SAMEDI 4 AVRIL] Tous les développements de la pandémie

Lundi dernier, le gouvernement Legault a en effet décrété la fermeture de la plupart des commerces le dimanche pour tout le mois d’avril pour permettre aux employés de reprendre leur souffle en période de pandémie de la COVID-19. 

Une ruée vers les épiceries a par conséquent été constatée, samedi, à différents endroits dans la province. Les files extérieures étaient fréquentes, mais les gens continuaient de respecter les règles de distanciation sociale. Heureusement, le soleil était au rendez-vous. 

Au Costco de l’arrondissement de Saint-Hubert, à Longueuil, les acheteurs pouvaient attendre jusqu’à une heure à l’extérieur du magasin. 

Le Conseil canadien du commerce au détail, qui surveille de près la situation, avait déjà constaté une augmentation de l’achalandage dès jeudi dernier. 

«On était prêts pour, on s’est préparés depuis trois ou quatre jours à s’assurer qu’il y avait assez de stock qui rentrait dans les magasins au cas où les gens viendraient et achetaient un petit peu plus», a observé samedi le président du Conseil, Marc Fortin, en entrevue à TVA Nouvelles. 

«On a eu une augmentation des ventes, jeudi et vendredi, vis-à-vis de la semaine passée, a-t-il également mentionné. Donc les gens avaient commencé à se préparer jeudi et vendredi.» 

Il est à noter que les dépanneurs, les stations-service, les pharmacies et les comptoirs pour emporter, dans les restaurants, resteront ouverts le dimanche.