/news/coronavirus
Navigation

La transmission communautaire partout au Québec

6997 cas de la COVID-19, dont 14 nouveaux décès

Coup d'oeil sur cet article

D’abord associée aux voyageurs, la COVID-19 se transmet désormais de façon communautaire sur l’ensemble du territoire, forçant Québec à limiter les déplacements dans deux nouvelles régions, soit Charlevoix et Rouyn-Noranda.   

• À lire aussi: [EN DIRECT SAMEDI 4 AVRIL] Tous les développements de la pandémie  

Le gouvernement Legault a annoncé ces nouvelles restrictions samedi alors que le nouveau bilan fait état de 75 décès depuis le début de la crise, en hausse de 14 par rapport à la veille.  

Malgré l’existence de zones plus chaudes, notamment à Montréal, la transmission communautaire s'installe «un peu partout au Québec particulièrement dans les villes, je vous dirais, plus populeuses», a expliqué le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, lors du point de presse quotidien à l’Assemblée nationale.  

«On doit considérer toute personne qu'on ne connaît pas – puis ce n'est pas pour donner de la méfiance – comme étant potentiellement porteur, de telle sorte qu'on ne prend pas de chance», a-t-il déclaré.  

Photo Didier Debusschère

Cas en hausse  

Le bilan présenté par la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault (en remplacement du premier ministre), démontre d’ailleurs que la contamination se poursuit. Le Québec compte désormais 896 nouveaux cas, pour un total de 6997 personnes infectées. Le nombre de personnes hospitalisées s’établit à 478 (+49), dont 130 se trouvent aux soins intensifs (+8).        

«On a aujourd'hui des chiffres, somme toute, encourageants du côté des hospitalisations, quand on regarde le ratio par rapport au nombre de cas», analyse toutefois Mme Guibault.  

Régions sous surveillance  

Cette progression du virus a incité la santé publique à limiter les déplacements vers la région de Charlevoix et la ville de Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue. En coulisses, on explique vouloir protéger la première d’une contamination par des visiteurs, tandis que des «foyers d’éclosion» auraient été découverts à Rouyn-Noranda.  

Les deux régions s’ajoutent à une longue liste de territoires où l’accès est contrôlé depuis une semaine, de l’Outaouais au Bas-Saint-Laurent.  

Photo Didier Debusschère

Semaine importante  

Alors que le Québec attend toujours le fameux «pic» qui précédera un ralentissement de la contamination, Dr Horacio Arruda affirme que la semaine qui vient sera «importante» pour déterminer la suite des choses. D’où l’importance de respecter les mesures. «On a mis trop d'efforts pour arrêter tout ça», dit-il.  

Le Dr Arruda s’en remet toutefois au premier ministre François Legault pour déterminer si le Québec doit prolonger la suspension des activités non essentielles décrétée jusqu’au 13 avril. «C'est une décision gouvernementale qui prend en compte les éléments économiques et autres», fait-il valoir.  

«C'est assez clair qu'on n'attendra pas la fin [de l’épidémie] pour dire qu'on recommence à vivre, parce que ça serait intenable», ajoute-t-il. Mais une fois les principales restrictions levées, des «mécanismes» comme le télétravail demeureront en place pour éviter une nouvelle contamination.  

Photo Didier Debusschère

  

Bilan   

  • 14 décès supplémentaires (total de 75 décès)              
  • 896 nouveaux cas (total de 6997 cas confirmés)              
  • 478 personnes hospitalisées (augmentation de 49)              
  • 130 personnes aux soins intensifs (augmentation de 8)              
  • 3879 personnes sous investigation            
  • 83 230 analyses négatives (cas infirmés)                        

Bilan régional    

  • Bas-Saint-Laurent: 27             
  • Saguenay–Lac-Saint-Jean: 55             
  • Capitale-Nationale: 309             
  • Mauricie-et-Centre-du-Québec: 431             
  • Estrie: 499             
  • Montréal: 3261             
  • Outaouais: 85             
  • Abitibi-Témiscamingue: 76             
  • Côte-Nord: 49             
  • Nord-du-Québec: 2             
  • Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine: 43             
  • Chaudière-Appalaches: 139             
  • Laval: 569             
  • Lanaudière: 393             
  • Laurentides: 371             
  • Montérégie: 683             
  • Nunavik: 2             
  • Terres-Cries-de-la-Baie-James: 3                         

Total: 6997  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.