/lifestyle/food
Navigation

Germinations, jeunes pousses et mini-verdures à produire soi-même

Coup d'oeil sur cet article

La situation de confinement et de distanciation sociale actuelle exige une certaine dose de créativité et d’imagination. Vous êtes en quête d’une activité utile et constructive qui donnerait un peu de sens à votre période d’isolement ? Une activité agréable à faire avec les enfants ? Pourquoi ne pas devenir producteur de jeunes pousses de légumes ? Voici donc quelques conseils pour devenir autosuffisant en germinations, jeunes pousses ou mini-verdures. 

Germinations 

Semences germées dans un pot en verre.
Photo courtoisie
Semences germées dans un pot en verre.

Pour obtenir des germinations, il s’agit simplement de faire germer des semences et de les consommer après un délai de deux à sept jours, lorsque des radicelles commencent à pousser. Le brocoli, le cresson, la luzerne, la moutarde, les pois, le radis et le tournesol figurent parmi les plantes les plus populaires pour faire des germinations proposées sur le web par certains grainetiers. Voici comment faire vos propres germinations :   

  • Rincez les semences que vous voulez faire germer et faites-les tremper dans l’eau tiède durant toute une nuit. 
  • Videz l’eau, rincez les semences et disposez-les au fond d’un pot de verre (genre Mason). 
  • Ne mettez pas plus de semences qu’il n’en faut pour couvrir le fond du pot. Couvrez l’ouverture du pot avec un morceau de tissu lâche (comme du coton à fromage) tenu en place par un élastique. 
  • Placez ensuite le pot à l’envers dans un bol placé sur le comptoir de votre cuisine en lui donnant un angle de façon que l’eau puisse bien s’écouler et que l’air puisse aussi circuler.  
  • Rincez vos germinations une à deux fois par jour jusqu’à ce que de petites radicelles blanches soient visibles, ce qui indique qu’elles sont prêtes à être consommées.  

Jeunes pousses 

Il est nécessaire d’exposer les jeunes pousses à la lumière provenant d’une fenêtre orientée vers le sud.
Photo Adobe stock
Il est nécessaire d’exposer les jeunes pousses à la lumière provenant d’une fenêtre orientée vers le sud.
  • Pour ce qui est des jeunes pousses, on les obtient en récoltant un peu plus tardivement que dans le cas des germinations, soit de 7 à 21 jours après le semis. La récolte des jeunes pousses s’effectue lorsque les deux premières feuilles – qui sont en réalité des cotylédons servant à nourrir la plante avant l’apparition des vraies feuilles – sont bien développées. La technique pour obtenir des jeunes pousses est simple : 
  • Remplissez un contenant de plastique récupéré – comme ceux dans lesquels sont vendues les laitues mélangées commerciales – avec du terreau d’empotage bien humide. 
  • Pressez le terreau et épandez les semences. Recouvrez ensuite les semences avec un peu de terreau 
  • Refermez le couvercle ou placez un dôme translucide sur le contenant afin de conserver un maximum d’humidité.  
Jeunes pousses de tournesol prêtes à être consommées.
Photo Adobe stock
Jeunes pousses de tournesol prêtes à être consommées.
  • Vaporisez de l’eau tiède si le terreau est sec ou ouvrez le couvercle ou le dôme pendant quelques minutes si de la condensation se forme. 
  • Si la majorité semences n’a pas besoin de lumière pour germer, une fois que les tiges sont sorties, il est nécessaire de les exposer à la lumière provenant d’une fenêtre orientée vers le sud.  

Mini-verdures 

Inutile d’attendre l’apparition des fruits, ce sont les jeunes pousses des pois qu’on consomme lorsqu’on les cultive à l’intérieur.
Photo Adobe stock
Inutile d’attendre l’apparition des fruits, ce sont les jeunes pousses des pois qu’on consomme lorsqu’on les cultive à l’intérieur.

Les mini-verdures, telles que les jeunes épinards, kales et laitues, peuvent être produites de la même façon que les jeunes pousses, dans du terreau sous éclairage artificiel ou devant une fenêtre. L’éclairage est ici essentiel pour la formation des feuilles ce qui n’est pas le cas des germinations. Les mini-verdures sont prêtes à être consommées environ trois à quatre semaines après les semis, lorsque leurs vraies feuilles sont bien développées.