/news/politics
Navigation

COVID-19: Les premiers versements de la prestation d'urgence dès cette semaine

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Les premiers versements de la prestation canadienne d'urgence (PCU) pour les gens affectés par la COVID-19 seront versés aux Canadiens dès cette semaine, a annoncé Justin Trudeau dimanche matin.  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie  

Dès lundi, les travailleurs canadiens pourront se rendre sur le site du gouvernement du Canada afin de soumettre une réclamation au programme d'aide.  

«Si vous optez pour le versement direct, le premier paiement arrivera d'ici trois à cinq jours», a expliqué le premier ministre en point de presse devant sa résidence de Rideau Cottage. Les gens qui optent pour un versement par courrier recevront un premier chèque d'ici 10 jours, a-t-il précisé.  

Le gouvernement est conscient que des dizaines de milliers d'internautes risquent de se lancer simultanément sur le site internet. «Nous travaillons très fort pour nous assurer que nos systèmes informatiques sont suffisamment robustes afin de faire face à la demande sans précédent», a cependant soutenu le premier ministre.  

La PCU permettra aux travailleurs canadiens mis ayant perdu leur emplois en raison de la COVID de recevoir 500 $ par semaine pour une période maximale de 16 semaines.  

Trudeau s'attend à parler avec Trump  

Interrogé au sujet de la bisbille avec les États-Unis sur les exportations de matériel médical, incluant les masques, M. Trudeau a assuré qu'il a «bien hâte de parler avec le président Trump dans les jours à venir».  

«On est en train de travailler comme a l'habitude de faire avec tous les niveaux au sein de l'administration américaine. [...] On a développé une capacité de réussir à régler des différents [au fil des ans]», a assuré M. Trudeau.  

Le gouvernement du président Trump a annoncé, la semaine passée, qu'il interdisait les exportations de matériel médical vers l'étranger, incluant l'envoi de masques médicaux produits par l'entreprise 3M vers le Canada.  

«Les discussions se poursuivent avec l'administration américaine pour régler ce petit enjeu. Nous savons que c'est dans l'intérêt de nos deux pays que le matériel continue de franchir la frontière, dans les deux sens. C'est le point que nous mettons de l'avant dans nos discussions», a souligné le premier ministre.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Appel aux réservistes  

Par ailleurs, le premier ministre Trudeau a appelé les réservistes à gonfler les rangs des Forces armées canadiennes (FAC).  

«Nous offrons des emplois à temps plein à tous les réservistes au sein des Forces armées canadiennes», a affirmé M. Trudeau en précisant que les réservistes recevront le même traitement que les soldats réguliers.  

Les FAC ont commencé à se mobiliser au pays dans l'optique de venir en aide aux provinces afin de lutter contre la COVID-19. À ce jour, seul le Québec a réclamé l'assistance des militaires pour contrôler les déplacements dans le nord de la province.  

M. Trudeau a aussi lancé un appel aux candidatures de spécialistes, par exemple pour enquêter sur les éclosions de COVID-19 et amasser des données, afin de créer une banque de talents mise à disposition des provinces. Les gens intéressés peuvent poser leur candidature sur le site du gouvernement canadien. 

Point de presse intégral :