/news/politics
Navigation

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador en colère contre Donald Trump

Dwight Ball
Photo d'archives, AGENCE QMI Dwight Ball

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-JEAN, T.-N-L. | Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Dwight Ball, est «furieux» contre la décision du président américain Donald Trump de bloquer l'exportation de masques médicaux vers le Canada. 

Tandis que le premier ministre Justin Trudeau s'est gardé de commenter la position de M. Trump dimanche, M. Ball n'a pas hésité à la dénoncer durement. 

«Quand les États-Unis étaient en crise après les attaques terroristes à New York, Terre-Neuve-et-Labrador a accueilli à bras ouverts des milliers de personnes de partout dans le monde, sans poser de questions», a d'abord rappelé M. Ball, en référence au détournement de plusieurs avions vers Saint-Jean après la fermeture de l'espace aérien américain dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001. 

«Aujourd'hui, dire que je suis furieux vis-à-vis des récentes actions du président des États-Unis Donald Trump est un euphémisme. Je ne peux pas croire une seconde qu'en temps de crise, le président Trump peut penser à bloquer l'exportation de marchandises médicales essentielles vers le Canada», s'est insurgé le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

M. Dwight a aussi semblé dénoncer le manque d'humanité du président Trump en assurant que, pour sa part, sa province répondra toujours présente en temps de crise. 

«Nous devons travailler ensemble pour protéger nos citoyens et les garder en sécurité face à la COVID-19, peu importe où ils vivent et quel est leur passeport», a-t-il plaidé. 

Washington a décidé, la semaine dernière, de bloquer l'exportation d'équipements médicaux, incluant des masques produits par 3M qui devaient prendre la route du Canada. 

Cette décision a été dénoncée par le premier ministre Justin Trudeau qui a assuré, dimanche, que son gouvernement cherche à parvenir à une entente avec les Américains. Il a toutefois contourné une question d'un journaliste lui demandant comment il qualifiait l'attitude du président Trump. 

Les États-Unis ont aussi été accusés d'acheter à gros prix des cargaisons de matériel médical chinois destinées à d'autres pays.