/entertainment/tv
Navigation

Le comédien Ghyslain Tremblay est décédé de la COVID-19

GHYSLAIN TREMBLAY
Photo d'archives Ghyslain Tremblay - comédien

Coup d'oeil sur cet article

Le comédien Ghyslain Tremblay, notamment connu pour son interprétation troublante d’un homme violent dans la dramatique L’amour qui tue, de la série L’amour avec un grand A, est décédé des suites de la COVID-19. Il avait 68 ans.  

C’est sa grande amie, la comédienne Sophie Faucher, qui a annoncé la triste nouvelle sur les réseaux sociaux, mercredi.     

En entrevue avec l’Agence QMI, l’actrice, qui connaissait Ghyslain Tremblay depuis 37 ans, a expliqué que celui-ci était malade depuis quelques années, mais que c’est la maladie à coronavirus qui lui aurait été fatale. Il est décédé mardi, le 7 avril, sur le coup de 19 h.     

«C’est ce qu’on annonce. Il avait tous les symptômes. Il avait de la fièvre et il étouffait», a déclaré Sophie Faucher.     

Cette dernière avait vu Ghyslain Tremblay, la dernière fois, il y a un an, dans des circonstances beaucoup plus heureuses. Tous deux s’étaient connus alors qu’ils jouaient dans la pièce Un amour de décorateur, au Théâtre Le Patriote de Sainte-Agathe-des-Monts. C’était là la première expérience de théâtre d’été de Sophie Faucher, dans une mise en scène de son père, Jean Faucher. Normand Chouinard et Marie Michaud étaient également de la production.     

  

GHYSLAIN TREMBLAY
Archives TVA Publications

  

GHYSLAIN TREMBLAY
Photo : / TELE QUEBEC

  

De Ghyslain Tremblay, Sophie Faucher souligne la particularité et l’intensité.     

«Il n’était pas grand, mais il avait une telle présence, s’est-elle exclamée vivement. (...) Il creusait beaucoup ses personnages. (...) Il était aussi intense dans la vie que sur scène. On a ri beaucoup, beaucoup», s’est remémoré la dame.     

Rôles marquants  

À la télévision, Ghyslain Tremblay a tenu plusieurs rôles, notamment dans les séries Quelle famille!, La petite patrie, Les Brillant, Le parc des braves (série pour laquelle il avait remporté un trophée Gémeaux en 1986), Robin et Stella, Cormoran, Montréal PQ, Là tu parles, Virginie, Mon meilleur ennemi, Annie et ses hommes, Les Invincibles et Destinées. Il a également marqué les tout-petits d’hier dans le costume de Picot, dans l’émission jeunesse Les 100 tours de Centour.  

Dans L’amour avec un grand A, en 1991, il incarnait un homme dur qui faisait subir de la violence conjugale à son épouse, personnifiée par Sylvie Léonard. Les textes étaient écrits par Janette Bertrand, qui offrait là à l’acteur son premier grand rôle dramatique.     

Aux dires de Sophie Faucher, Ghyslain Tremblay avait volontairement pris ses distances des planches et des caméras, en proie à un trop grand trac. «Il avait décidé que c’était fini», a-t-elle précisé.     

Ghyslain Tremblay était natif de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il aurait célébré ses 69 ans le 30 avril. Il laisse dans le deuil son ex-conjointe, la comédienne Danielle Brassard-Leduc (Chambres en ville, Cormoran) et leurs deux fils, Raphaël et Nicolas, aujourd’hui jeunes adultes. «Mais trop jeunes pour perdre leur papa», a souligné Sophie Faucher, émue.     

Hommages  

Sur les réseaux sociaux, les hommages à l’endroit de Ghyslain Tremblay ont afflué, mercredi.     

«C’est avec une profonde tristesse que j’apprends à l’instant le décès de mon ami le comédien Ghyslain Tremblay. Nous nous sommes égarés avec les années, mais son souvenir en a toujours été un de joie. Repose en paix mon ami si généreux. Mes plus sincères condoléances à ses proches», a écrit l’auteur et dramaturge Michel Marc Bouchard.     

  

  

«La colonie artistique, mais aussi toute une génération de spectateurs, est endeuillée par le départ d'un comédien aimé et apprécié non seulement de ses collègues, mais aussi du grand public. (...) Ghyslain était bourré de talent et doué d'un esprit plein de vivacité. Qu'il repose en paix, car il l'a bien mérité...Ne l'oublions pas. Souvenons-nous aussi de tous ces gens qui ont donné leur vie pour le bonheur des autres...», a exprimé le comédien Jean-Raymond Châles.     

  

Mon amie la comédienne Sophie Faucher nous annonçait une bien triste nouvelle un peu plus tôt aujourd'hui... La colonie...

Publiée par Jean-Raymond Châles sur Mercredi 8 avril 2020