/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: L’emprunt de «bateaux de fortune» force le confinement de l’île Verte

Le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda
Photo Stevens Leblanc Le directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, a ordonné le confinement complet de l’île Verte, au Bas-Saint-Laurent, en raison du va-et-vient qui se faisait sur le fleuve à l’aide d’embarcations de fortune. 

• À lire aussi: Le cap des 10 000 cas franchi au Québec: tous les résidents seront testés en CHSLD  

• À lire aussi: COVID-19: «La consigne des deux mètres va rester pour des mois», confirme François Legault  

• À lire aussi: [EN DIRECT MERCREDI 8 AVRIL] Tous les développements de la pandémie

Il y a trois semaines, le Dr Arruda avait demandé à la Municipalité de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs d’exercer un contrôle serré afin d’éviter que des gens de l’extérieur viennent contaminer les insulaires. 

En raison de la moyenne d’âge des résidents, il avait comparé la situation de l’île Verte à celle d’un CHSLD. 

Plusieurs familles ont malgré tout réussi à se réfugier sur l’île avec leurs enfants dans l’idée de fuir le coronavirus. 

Photos à l’appui 

«J’ai des photos, même, à l’appui de gens qui sont arrivés très tard dans la soirée et qui sont rentrés dans l’île. Donc, dans ce contexte-là [...], j’ai ordonnancé le confinement de l’île», a rapporté mercredi le Dr Arruda, lors de son point de presse quotidien aux côtés du premier ministre François Legault. 

«Au cours des dernières semaines, nous avons observé de nombreux va-et-vient à l’aide de moyens de transport improvisés et non autorisés», a confirmé la porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Ariane Doucet-Michaud. 

«On a eu des personnes qui ont traversé [...] le fleuve avec leurs enfants dans des bateaux, le matin, dans la nuit, ce qui aurait pu porter un préjudice aux enfants eux-mêmes et aux personnes», a raconté le directeur national de santé publique. 

«Je ne peux pas me permettre que des gens de l’île tombent malades et que des gens, aussi, perdent la vie en prenant des bateaux de fortune comme ça», a souligné le Dr Arruda. 

Un reproche à la municipalité 

Il reproche notamment à la Municipalité de ne pas avoir su assurer le respect de ses consignes. 

«Il est important de préciser qu’il n’y a pas d’éclosion ni de cas de la COVID-19 actuellement à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs», a toutefois insisté Mme Doucet-Michaud.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.