/news/health
Navigation

[EN IMAGES] COVID-19: Des morgues provisoires dans les hôpitaux de la région

Des conteneurs à l’IUCPQ et à l’Hôtel-Dieu de Lévis

Coup d'oeil sur cet article

Deux des hôpitaux consacrés à la COVID-19 de la grande région de Québec se sont équipés de morgues temporaires au cours des derniers jours.

• À lire aussi: Tous les résidents des CHSLD subiront un test de dépistage  

• À lire aussi: COVID-19: «La consigne des deux mètres va rester pour des mois», prévient François Legault  

Les conteneurs réfrigérés n’accueillent toujours pas de dépouilles, mais ils seront prêts à être utilisés en cas de hausse du nombre de décès dans la région.

Les deux morgues temporaires ont été installées à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) et à l’Hôtel-Dieu de Lévis. 

PHOTO Stevens LeBlanc

Les centres ont été désignés par Québec pour accueillir les patients atteints de la COVID-19 et qui nécessitent des soins.

La mesure se veut pour l’instant préventive, puisque les besoins n’ont toujours pas augmenté de façon significative. C’est le ministère de la Santé qui a demandé aux différents centres de se tenir prêts à toute éventualité. 

Trois conteneurs réfrigérés ont été installés à l’IUCPQ, à Québec. Ils serviront de morgue temporaire si le nombre de décès dans la région augmente trop rapidement.
Photo Stevens LeBlanc
Trois conteneurs réfrigérés ont été installés à l’IUCPQ, à Québec. Ils serviront de morgue temporaire si le nombre de décès dans la région augmente trop rapidement.

 Quatre conteneurs au total

« [La morgue] ne sert pas actuellement, mais nous devons être proactifs et responsables dans la gestion des décès éventuels, et ce, dans le plus grand respect des dépouilles et de la pratique hospitalière », explique Joël Clément, porte-parole de l’IUCPQ.

Même chose du côté du CISSS Chaudière-Appalaches, où l’équipement a été livré hier dans la journée. 

« C’est exigé à tous les établissements dans leur plan des mesures d’urgence. [...] Elle sera disponible au besoin », précise Mireille Gaudreau, relationniste.

 À Québec, ce sont trois conteneurs qui ont été annexés au bâtiment de l’IUCPQ. Les responsables pourront rejoindre les trois caissons installés à l’extérieur par un corridor en bois, construit dans le but d’assurer plus d’intimité.

Du côté de l’Hôtel-Dieu de Lévis, la morgue temporaire a été installée près de quais de réception situés à l’arrière de l’hôpital. L’accès y sera facile par les portes situées tout près.

Photo Pierre-Paul Biron

Plus de 1000 décès attendus

Selon les prévisions établies par la santé publique, le Québec pourrait recenser de 1263 à 8860 décès d’ici la fin du mois d’avril. 

Le premier nombre, provenant d’une courbe calquée sur celle de l’Allemagne, est le scénario le plus optimiste, alors que le deuxième, basé sur l’Italie, représente la pire hypothèse.

En date de jeudi, sept décès avaient été recensés dans la région de la Capitale-Nationale. 

Du côté de Chaudière-Appalaches, deux décès liés à la COVID-19 ont été confirmés.