/news/coronavirus
Navigation

Initiatives pour fêter Pâques virtuellement

Des croyants rivalisent d’originalité pour célébrer l’événement

Coup d'oeil sur cet article

La fête de Pâques est l’une des plus grandes célébrations de l’Église catholique. Malgré le confinement, plusieurs croyants n’ont pas l’intention de bouder leur plaisir et ont usé de créativité pour célébrer la résurrection de Jésus.  

La «catéchèse de mémé» 

Photo courtoisie

Tous les jours, les 14 petits-enfants de «mémé» se rassemblent via l’application Zoom pour un petit cours de catéchisme.  

Fière de ses quatre filles et de ses 14 petits-enfants, Josée Roberge a décidé de passer par la religion pour rejoindre sa famille tous les jours en cette période pascale-. «En temps de confinement, avoir la foi, ça aide», est convaincue la grand-mère.  

L’exercice est éducatif grâce à de petites vidéos qu’elle diffuse avant d’en discuter avec sa classe, mais il permet surtout de se rapprocher de sa famille. 

«Ça me permet d’aller plus loin avec eux, outre des questions comme “qu’est-ce que tu fais?”.» 

Un chemin de croix virtuel 

Photo courtoisie

Chaque année, un chemin de croix a lieu sur le campus de l’Université Laval, mais cette année, cette procession se fait chaque soir, via Whatsapp.  

Habituellement «très achalandée», la chapelle de 120 places de l’Université Laval est évidemment fermée. Pour les étudiants africains, haïtiens ou d’Amérique latine qui la fréquentent, «la foi chrétienne et les rassemblements religieux sont très importants pour les étudiants internationaux», explique l’agent pastoral Jean-Bernard Rousseau.  

Au cours des 13 derniers jours, un chemin de croix virtuel via l’application Whatsapp a permis de rassembler une centaine de personnes chaque soir à 20 h. 

Toute cette «montée pascale» culminera dimanche soir avec une célébration virtuelle et une bénédiction spéciale de Pâques regroupant près de 200 personnes.  

Un prêtre youtubeur 

Photo courtoisie

Jamais le père Dominic n’a fait de messes devant autant de gens depuis qu’il les diffuse sur les médias sociaux en raison de la distanciation sociale.  

À la demande du diocèse de Québec, Dominic LeRouzès, vicaire de la Beauce, a été rapatrié à Québec pour diffuser les messes quotidiennes sur ecdq.tv, la webtélé de l’Église catholique de Québec.  

Après la diffusion de sa capsule le matin, la messe quotidienne de 10 h est diffusée sur Facebook. 

Le vicaire a eu la surprise de voir les diffusions atteindre parfois 5000 vues en direct. 

Un forum pour les ados 

Photo courtoisie

Les adolescents en confinement ont aussi besoin de se rassembler et de discuter de leur réalité tout en se rattachant à la religion. La Villa des jeunes, qui reçoit toutes les fins de semaine des jeunes pour des cours de catéchisme, a aussi ressenti le besoin se rapprocher d’eux, malgré la fermeture obligatoire. 

L’animateur, Jérémie Laliberté, et ses collègues de la Villa invitent les adolescents à se rassembler devant une capsule de Pâques pour parler de leur réalité et interagir. «C’est une invitation à être solidaire», fait valoir l’animateur de la paroisse de la Transfiguration du Seigneur regroupant Cap-Rouge et Saint-Augustin.