/news/coronavirus
Navigation

Insalubrité et deux morts trouvés au CHSLD Herron

Coup d'oeil sur cet article

Deux résidents auraient récemment été trouvés morts dans leur lit, tandis que d’autres auraient reposé dans leurs excréments durant des jours dans un CHSLD privé de Dorval.

• À lire aussi: Gaspésie: trois cas de la COVID-19 au CHSLD de Maria  

• À lire aussi: COVID-19: maintenant près de 570 morts au pays  

• À lire aussi: Deux autres morts de la COVID-19 au Jeffery Hale  

• À lire aussi: Une famille met en demeure le CHSLD Sainte-Dorothée  

• À lire aussi: Transfert «inhumain» en CHSLD: une dame de 94 ans infectée par la COVID-19  

 La Direction régionale de santé publique de Montréal a ordonné au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal de prendre en charge le CHSLD Herron, à Dorval, le 29 mars. 

Et ce que le personnel de renfort y aurait découvert est pour le moins troublant, a appris vendredi TVA Nouvelles.

Selon ce que rapportait d’abord le quotidien Montreal Gazette, des aînés auraient été laissés dans des conditions déplorables, n’ayant pas été changés de couche pendant plusieurs jours. Pire encore, deux autres résidents auraient été trouvés morts dans leur lit. On ignore toutefois si ceux-ci ont succombé à la COVID-19.

« Tout ce qu’on peut »

Les employés auraient été complètement débordés par la situation, nous dit-on. Sur place, une infirmière qui a requis l’anonymat a confié vendredi que tout était « sous contrôle ». 

« Les événements sont arrivés il y a deux semaines. Il ne faut pas que les personnes âgées et leurs familles paniquent », a-t-elle imploré.

« On fait tout ce qu’on peut », a laissé tomber une autre, avant de fondre en larmes.

« Nous avons comblé au-delà de 139 quarts de travail par des employés du CIUSSS. Je veux les remercier, car sans eux, ce ne serait pas possible de faire évoluer cette situation de manière positive », a dit vendredi Jason Patuano, du CIUSSS.

– Avec Jonathan Tremblay

  • Par ailleurs, une morgue temporaire a été installée derrière l’Hôpital LaSalle à Montréal. Elle serait déjà en service.