/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: La FIQ dénonce la gestion du CISSS Du Bas-Saint-Laurent durant la crise sanitaire

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Le Syndicat des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires du Bas-Saint-Laurent (SPSICR-BSL) dénonce la mauvaise communication et l'absence de consignes claires de la part du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent auprès des salariées qui œuvrent dans le secteur de la santé.  

Le Bas-Saint-Laurent est l'une des régions les moins touchées par la pandémie et dénombre seulement 34 personnes infectées à ce jour par la COVID-19.  

Le syndicat affilié à la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) veut s'assurer que les professionnelles en soins disposent des équipements de protection individuelle pour appliquer les bonnes pratiques en matière de prévention des infections.  

«Les professionnelles en soins qui travaillent dans les CHSLD et les soins à domicile de tout le territoire du Bas-Saint-Laurent nous interpellent depuis le début de la crise pour nous mentionner qu'elles ne sont pas informées, pas équipées, n'ont pas de masques N-95», a indiqué samedi Cindie Soucy, présidente du SPSICR-BSL, par communiqué.  

«Elles sont témoins de la transformation de leur environnement comme si c'était une zone de guerre, mais elles n'ont rien pour se protéger», a-t-elle déploré.  

Le syndicat y voit un manque d'organisation, de coordination et de transparence de la part du CISSS.  

En outre, l’organisation syndicale croit que des questions restent en suspens quant à l'utilisation des dons d'équipements de protection individuelle faits par les entreprises du Bas-Saint-Laurent.  

«Qu'en est-il réellement des dons faits par nos entreprises, quel usage en est-il fait? Où sont-ils distribués?» s’est interrogée Mme Soucy.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.