/news/coronavirus
Navigation

Résidences pour aînés: le fédéral présente des lignes directrices

Résidences pour aînés: le fédéral présente des lignes directrices
Photo d'Archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le gouvernement fédéral a présenté samedi des lignes directrices destinées à encadrer les soins dans les établissements de soins de longue durée. 

• À lire aussi: [EN DIRECT SAMEDI 11 AVRIL] Tous les développements de la pandémie  

• À lire aussi: COVID-19: La loi sur la subvention salariale adoptée aux Communes 

« La situation dans les résidences pour aînés est vraiment très préoccupante, en particulier pendant cette période [de Pâques] », a déclaré la vice-première ministre, Chrystia Freeland, lors d’une conférence de presse, samedi. 

« C’est très difficile, mais c’est important que les personnes non essentielles ne se rendent pas dans ces centres », a-t-elle ajouté en indiquant que son gouvernement avait travaillé avec toutes les provinces pour produire des lignes directrices pour prévenir l’introduction et la propagation de la COVID-19 et mieux protéger « ce groupe particulièrement vulnérable de la population ». 

Parmi ses recommandations, l’administratrice en chef de la santé publique, la Dre Theresa Tam, a notamment évoqué l’obligation pour le personnel, les bénévoles et les visiteurs essentiels de porter un masque pendant toute la durée de leur quart de travail ou de leur visite, et le respect des mesures de distanciation sociale entre les résidents. 

Dans le document présentant les lignes directrices du gouvernement, il est recommandé que les propriétaires des établissements de soins se tiennent au courant des données sur la propagation locale et régionale de la COVID-19. 

Les membres du personnel devraient également recevoir une formation continue sur la conformité aux pratiques de base, dont l’hygiène des mains, ainsi qu’une formation sur la mise en œuvre de précautions contre la transmission par gouttelettes et par contacts et l’utilisation d’un masque respiratoire N95. 

Outre le nettoyage des lieux, des masques, des mouchoirs, du désinfectant et une poubelle mains libres doivent être mis à la disposition de tous. 

En plus d’un dépistage actif des résidents, du personnel et des visiteurs essentiels, le gouvernement fédéral conseille que des politiques de communication soient mises en place avec le personnel, les résidents et les familles en ce qui concerne la COVID-19. 

La Dre Theresa Tam a également indiqué que «l’une des recommandations clés est d’identifier les membres du personnel qui travaillent dans plus d’une résidence pour aînés» pour prévenir la contamination d’une installation à l’autre. 

« Des lignes directrices sont importantes pour les personnes qui sont hébergées, mais aussi pour les employés qui méritent tous une protection », a rappelé Mme Freeland. 

Au Québec, la situation à la résidence Herron à Dorval a fait couler beaucoup d’encre et soulevé l’indignation. Certains résidents auraient notamment reposé dans leurs excréments pendant plusieurs jours. Samedi, lors de son point de presse, le premier ministre François Legault a parlé d’une situation « inacceptable » alors que 31 décès ont été rapportés vendredi soir. Au moins cinq décès seraient attribuables à la COVID-19. Une enquête de la santé publique, et une enquête policière ont été ouvertes.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.