/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: Québec doit faire appel à l’armée, selon le PLQ

Coup d'oeil sur cet article

Le chef de l’opposition officielle à Québec, Pierre Arcand, presse le gouvernement de faire appel aux Forces armées canadiennes et à son corps médical pour combler l’absence des 1250 travailleurs de CHSLD infectés ou craintifs face à la COVID-19.  

• À lire aussi: Justin Trudeau fait le point sur la pandémie de COVID-19  

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie  

• À lire aussi: Les écoles ont besoin d'«au moins» un mois pour préparer le retour en classe  

«C’est clair qu’actuellement, il y a une urgence nationale», tranche le chef intérimaire du Parti libéral du Québec en entrevue.  

Lors de sa conférence de presse quotidienne mardi, le premier ministre François Legault a indiqué que 1250 travailleurs de CHSLD ne se présentent plus au travail puisqu’ils sont infectés ou par crainte de contracter le virus.  

Or, selon Pierre Arcand, pour remplacer rapidement ces travailleurs, le gouvernement doit trouver un bassin de remplaçants qui disposent déjà d’une formation en santé.  

L’appel lancé par le premier ministre à la population pour que les personnes avec une formation en santé viennent prêter main-forte dans les CHSLD était justifié, selon Pierre Arcand. Mais encore faut-il que ces personnes aient une réelle connaissance du système de la santé ou encore «qu’ils soient très bien supervisés».  

D’où l’idée de faire appel au corps médical des Forces armées canadiennes, une avenue déjà mentionnée par François Legault.  

«On a besoin d’avoir des gens qui sont opérationnels maintenant, on ne peut pas prendre n’importe qui. Il faut essayer de trouver des solutions qui sont rapides, précise-t-il. On ne peut pas se permettre d’attendre et il faut faire appel à toute l’aide possible.»  

Le député de Mont-Royal–Outremont redoute également que d’autres secteurs dont les soins à domiciles et les HLM requièrent davantage de main-d’œuvre sous peu.  

À VOIR AUSSI  

  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.