/news/coronavirus
Navigation

COVID-19 : La majorité des CHSLD sont infectés à Montréal

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Des éclosions de COVID-19 sont recensées dans 75 % des CHSLD à Montréal et dans 23 % des résidences privées pour personnes âgées.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie 

• À lire aussi: Le Québec déplore une hausse de 143 décès 

C’est ce qu’a annoncé jeudi la directrice de la Santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin. Il faudra attendre encore quelques jours pour que les proches aidants puissent prêter main forte de manière sécuritaire. «Ce [ne sera] pas une visite, c’est vraiment pour donner des soins», a-t-elle spécifié en conférence de presse.

Les proches aidants devront recevoir une formation et donner leur consentement éclairé. Une analyse de risque sera faite pour chaque établissement avant d’y intégrer ces personnes.

Plus de 7200 cas confirmés

Montréal, épicentre de la pandémie au Québec, compte désormais 7281 cas confirmés de COVID-19, et recense 332 décès dus au virus, a aussi annoncé la Dre Drouin lors de son bilan.

Cela correspond à 451 nouveaux cas et 90 décès additionnels en 24 heures.

Parmi les personnes décédées, moins de cinq auraient moins de 60 ans, a laissé entendre Mylène Drouin.

«Nous avons 76 nouvelles admissions à l’urgence hier [mercredi] et six aux soins intensifs», a-t-elle également indiqué.

Un quart des personnes infectées ont 70 ans et plus.

Appels automatisés

Quelque 5000 appels automatisés en français et anglais ont par ailleurs été faits par les autorités municipales à des personnes âgées de 70 ans et plus pour tenter de repérer les personnes aînées fragilisées, en détresse ou ayant des besoins urgents.

Le but est «de les référer aux ressources disponibles pour répondre à leurs besoins, ou les diriger vers les CLSC, si nécessaire», a expliqué la mairesse de Montréal Valérie Plante.

Au cours des prochaines semaines, près de 225 000 personnes seront contactées.

Aide aux taxis

La Ville a aussi annoncé qu’une aide de 260 000 $ sera prévue pour l'industrie du taxi montréalaise, afin d'installer des mesures sanitaires dans les taxis. Elle permettra de rembourser l’achat de produits désinfectants par exemple, ou l’installation d’une cloison protectrice pour séparer le chauffeur des passagers.