/investigations
Navigation

Propriétaires du CHSLD Herron: une famille de généreux donateurs du PLQ

Le propriétaire de la résidence Herron et ses filles contribuent au Parti libéral du Québec depuis 2003

Coup d'oeil sur cet article

Propriétaires du CHSLD Herron, le président du Groupe Katasa et ses trois filles sont de grands donateurs du Parti libéral du Québec depuis de nombreuses années.  

• À lire aussi: Le ministère ignorait le passé criminel du proprio du Herron

En près de 15 ans, Samir Chowieri, sa femme, Lise Chartrand, et ses filles, Katherine, Samantha et Tanya, ont donné au Parti libéral du Québec (PLQ) près de 10 000 $.     

D’autres membres de la famille ont également fait de généreux dons. Ils sont toujours restés fidèles au PLQ, selon les données compilées par le Directeur général des élections (voir plus bas).     

La famille est à la tête d’un empire immobilier depuis plus de 30 ans, incluant de nombreuses résidences privées pour aînés. Parmi ces résidences, il y a le CHSLD Herron de Dorval. C’est à cet endroit que plus de 30 personnes âgées sont décédées dans les dernières semaines, principalement en raison de la COVID-19.      

  • ÉCOUTEZ la chronique judiciaire de Félix Séguin à QUB Radio:  

Au total, les Chowieri possèdent sept établissements privés pour aînés. Seule la résidence Herron a un statut de CHSLD. Ils sont devenus propriétaires de ce centre d’hébergement de soins de longue durée à la fin de 2015, après une transaction avec l’entreprise inscrite en bourse Chartwell.     

Les troublantes révélations  

À la suite de ces révélations sur le CHSLD Herron, le premier ministre François Legault a qualifié «d’épouvantable» la situation et évoqué «de la grosse négligence» de la part des propriétaires du Groupe Katasa.     

Pas moins de trois enquêtes ont été déclenchées à la suite des multiples décès recensés. Il y a une enquête criminelle menée par le Service de police de la Ville de Montréal, une autre amorcée par la santé publique, puis le coroner Géhane Kamel a été mandaté pour vérifier les causes et circonstances des décès survenus au CHSLD.     

En 2017, le Protecteur du citoyen a aussi mené une enquête au CHSLD Herron à la suite de plaintes liées à la qualité des soins et le milieu de vie.     

– Avec Hugo Joncas, Jean-François Guibeault et Marie Christine Trottier   

Dons au PLQ     

SAMIR CHOWIERI  

Photo tirée de la page Facebook du groupe Katasa
  • 2003 : 1000 $  
  • 2004 : 1200 $  
  • 2011 : 1000 $  
  • 2012 : 1000 $  
  • 2014 : 200 $  
  • 2016 : 100 $   

LISE CHARTRAND (femme de Samir Chowieri)   

  • 2002 : 400 $  
  • 2003 : 1000 $  
  • 2005 : 375 $  
  • 2014 : 200 $  
  • 2016 : 100 $   

KATHERINE CHOWIERI (fille de Samir Chowieri)  

Photo courtoisie
  • 2012 : 1000 $  
  • 2014 : 200 $  
  • 2016 : 100 $  
  • 2017 : 100 $  
  • 2018 : 200 $   

SAMANTHA CHOWIERI (fille de Samir Chowieri)  

Photo tirée de Linkedin
  • 2014 : 200 $  
  • 2016 : 100 $  
  • 2017 : 100 $  
  • 2018 : 200 $   

TANYA CHOWIERI (fille de Samir Chowieri)  

Photo courtoisie
  • 2014 : 200 $  
  • 2016 : 100 $  
  • 2017 : 100 $  
  • 2018 : 200 $   

À VOIR AUSSI