/weekend
Navigation

La nostalgie toujours dans le coup

Coup d'oeil sur cet article

Avez-vous la fibre nostalgique ? Que ce soit en musique, en design, en télévision, on aime se remémorer des souvenirs heureux. C’est réconfortant. Ça nous replonge dans des émotions connues, bienvenues.

Au début des années 2000, la culture populaire des années 1980 et 1990 a inspiré de nombreuses œuvres contemporaines. Nous avons eu droit à des relectures de Dynastie, MacGyver, Dirty Dancing. De Passe-Partout aussi, dont la première diffusion de la nouvelle mouture a attiré plus de 700 000 curieux l’année dernière. 

Le phénomène est mondial. On ne l’attribue pas seulement aux adultes de la génération X qui seraient nostalgiques de leur adolescence. Les millénariaux, comme les jeunes de la nouvelle génération, dévorent des séries campées dans ces années-là. Stranger Things, Glow ou Everything Sucks, plusieurs ont atterri avec beaucoup de succès sur Netflix ; plateforme qui a d’ailleurs relancé avec succès Friends, The Office et How I Met Your Mother

Qu’est-ce qui nous raccroche à la nostalgie ? Un attachement au passé, à ses valeurs, un souvenir, une émotion, une personne, du réconfort, un temps d’arrêt à une ère où tout va vite, des notions connues et rassurantes qui n’entraînent pas d’anxiété. En général, elle nous amène du bonheur. À la télé, des émissions bien d’aujourd’hui carburent à la nostalgie. Pensons à Rétroviseur, 1res fois, La vraie nature, Cette année-là ou Les enfants de la télé. C’est ce qui explique leur popularité et celle des émissions d’hier auxquelles nous avons encore accès.  

La petite vie

Photo d’archives

Créée en 1993, cette comédie de situation de Claude Meunier, qui a connu quatre saisons d’une extrême popularité, cartonne encore 22 ans plus tard. Diffusée jusqu’à tout récemment le samedi à 18 h 30 sur les ondes d’Ici Radio-Canada Télé, elle a rassemblé plus de 643 000 téléspectateurs. Ce qui représente même une hausse de 10 % par rapport à l’année dernière. Bref, les Paré sont toujours dans le vent !

Les belles histoires des pays d’en haut

Photo d’archives

Cette série a connu un si grand succès qu’elle a aujourd’hui droit à son adaptation moderne. Par contre, les Séraphin et Donalda des années 1950-1960 ont tellement marqué l’imaginaire collectif que la version d’antan s’inscrit en 2e position des émissions les plus regardées d’Artv (83 000 téléspectateurs), permettant même à Artv de se hisser parmi les trois chaînes spécialisées les plus regardées dans ce créneau. 

  • Lundi et mardi 17 h 30 sur Ici Artv 

Moi et l’autre

Photo d’archives

Autre gros succès qui met en vedette deux de nos plus grandes vedettes : Dominique Michel et Denise Filiatrault. Encore là, les folles aventures des colocs et amies se hissent dans le top 10 des émissions les plus regardées de la chaîne.

  • Dimanche 15 h sur Ici Artv

Un gars, une fille

Photo d’archives

Autre gros succès, planétaire celui-là. Le quotidien de Guy et Julie a fait le tour du monde. L’émission à sketches d’un de nos couples chouchous sera de retour dans la grille printemps-été d’Ici Radio-Canada Télé. On dit que le confinement actuel est bénéfique pour bien des couples. Je ne sais pas comment eux l’auraient vécu !

Catherine

Photo d’archives

Cette comédie de situation racontait le quotidien de deux colocs trentenaires qui travaillent dans la pub : Catherine (Sylvie Moreau), une fille plutôt fofolle, naïve et profiteuse, et Sophie (Marie-Hélène Thibault), son amie d’enfance, organisée, à l’humour plutôt cinglant. Dominique Michel y incarne leur propriétaire collante et déjantée. 

  • Dès le lundi 25 mai 19 h 30 sur Prise 2

Les Boys

Photo d’archives

Une comédie qui s’inscrit pour plusieurs dans notre ADN. On y suit les aléas des joueurs d’une équipe de hockey amateur. Ici, le mot amateur est de mise. Mais ce sont des hommes qui ont du cœur. On note une solide distribution : Michel Charrette, Rémy Girard, Marc Messier, Pierre Lebeau, Luc Guérin et bien d’autres. 

  • Mercredi 19 h 30 sur Prise 2

Km/h

Photo d’archives

Une comédie sur l’amitié au masculin avec Michel Barrette et Gildor Roy, présentée entre 1998 et 2006. Denis et Germain sont deux passionnés d’auto, le premier, plutôt macho, est chroniqueur pour un guide spécialisé, le second, plus simple, est garagiste. Ils partagent leur quotidien avec une bande de personnages colorés ou caractériels. 

  • Mardi 19 h 30 sur Prise 2

Du tac au tac

Photo d’archives

Cet hiver, Artv a ramené cette comédie de situation créée par André Dubois en 1976. Roger Lebel y incarne Jean-Jacques Lemay, un impresario célèbre. Son comptable, Mario Duquette (Michel Forget) est devenu un personnage mythique en raison de ses complets toujours très colorés. De nombreuses vedettes y ont défilé. Même si les situations sont parfois résolument d’une autre époque, la série s’inscrit dans le top 10 des émissions les plus regardées de la chaîne. 

  • Mardi 19 h 30 sur Ici Artv

Histoires de filles

Photo d’archives

Cette comédie de Louis Saïa, qui a connu 10 saisons entre 1999 et 2008, brossait le quotidien d’une gang de filles et de quelques gars, de leurs amours, leur amitié, leur boulot. Elle a révélé les talents comiques de Nathalie Malette, Marie-Chantal Perron, Catherine Lachance, Pascale Montpetit et les talents de comédiens de Laurent Paquin et Mario Jean. 

  • Du mardi au vendredi 11 h sur Prise 2

Quelle famille

Photo d’archives

Janette Bertrand a vu juste en décrivant le quotidien de la famille Tremblay, de Rosemont, au cœur de la Révolution tranquille et des changements de mentalités. L’auteure y a joué aux côtés de plusieurs membres de sa vraie famille, ajoutant au réalisme. Cette série a marqué notre culture. 

  • Jeudi 19 h 30 sur Ici Artv

À noter : le jeudi 7 mai à 19 h, présentation de Quelle famille ! Quelle histoire !, dans laquelle Janette Bertrand, Isabelle Lajeunesse, Ghislaine Paradis, Joanne Verne et Martin Lajeunesse se souviennent d’anecdotes qui ont marqué le tournage de la mythique série.

450, chemin du Golf

Photo d’archives

François Massicotte et Sandra Dumaresq incarnent un couple de Montréalais qui emménage sur la Rive-Sud à côté de drôles de voisins, dont Sylvain (Sylvain Marcel) qui a adopté tous les clichés du banlieusard. 

  • Saison 6 du lundi au jeudi 18 h 30 
  • Saison 7 le lundi 19 h 30 sur Prise 2

Caméra café

Photo d’archives

Un bureau, des employés colorés, profiteurs ou naïfs pour la plupart, une machine à café. Des scènes de vie absurdes et savoureuses. Des acteurs aimés : Martin Matte, Pierre Brassard en tête. C’était la formule gagnante de cette comédie. 

  • Du lundi au jeudi 18 h sur Prise 2 

Bob Gratton : ma vie, my life

Photo d’archives

Qui ne connaît pas le célèbre Bob Gratton (Julien Poulin) des films de Pierre Falardeau. Ce garagiste à l’aise, amoureux du Canada et des States, a sa propre série télé dans laquelle on le voit aux côtés de son fidèle ami Méo.

  • Jeudi 19 h 30 sur Prise 2

Les Invincibles

Photo d’archives

L’auteur et comédien François Létourneau a conquis ici toute une génération. Quatre amis un peu empêtrés dans leur routine décident de passer un pacte : laisser leur blonde et vivre à fond leur jeunesse. L’humour décalé et cynique de la série et son audace sont devenus une signature pour le duo Létourneau/Jean-François Rivard (à la réalisation).

  • Diffusé sur Ici Tou.tv

À noter, la série C.A., mettant en vedette Louis Morissette, Antoine Bertrand, Isabelle Blais et Sophie Bourgeois, est aussi diffusée sur Ici Tou.tv

Le temps d’une paix

Photo d’archives

Cet hiver, cette série mythique de Pierre Gauvreau, dans laquelle Nicole Leblanc incarne Rose-Anna, une femme de tête, veuve, qui mène sa ferme dans l’entre-deux-guerres, en pleine crise, avec beaucoup de caractère, a obtenu d’excellentes cotes d’écoute.

  • Dès le lundi 1er juin à 17 h sur Ici Artv