/sports/football
Navigation

Repêchage simulé de la NFL: en attendant le Jour J

Le Journal se prononce dans son repêchage simulé de la NFL

Repêchage simulé de la NFL: en attendant le Jour J
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Jeudi soir, les amateurs de football auront enfin le loisir de renouer avec leur passion quand le repêchage de la NFL se mettra en branle. Quel espoir se retrouvera dans quelle équipe ? Votre humble chroniqueur NFL vous offre son scénario, à savoir comment les cartes pourraient être jouées en première ronde. Petit rappel, il ne s’agit pas d’un classement des espoirs, mais bien d’une évaluation d’où ils pourraient aboutir. En attendant le véritable repêchage, bon repêchage simulé !  

1. Bengals de Cincinnati  

Joe Burrow (quart-arrière), LSU    

Repêchage simulé de la NFL: en attendant le Jour J
Photo AFP

Un jeune homme de l’Ohio pour sauver les Bengals de leur perpétuelle morosité, ça a trop de sens. À moins que les Dolphins ou autres offrent trois ou quatre fois la lune pour ce choix. Avec Burrow, les Bengals gagneront enfin un match de séries, plutôt tôt que tard.    

2.Redskins de Washington  

Chase Young (ailier défensif), Ohio State    

Les Redskins prendront l’exemple des 49ers en investissant sur leur ligne défensive en première ronde pour une quatrième année de suite. Trop de talent à la même place avec les Chase Young, Montez Sweat, Da’Ron Payne, Jonathan Allen et Ryan Kerrigan ? Young est trop dominant.    

3.Lions de Detroit  

Isaiah Simmons (secondeur), Clemson    

Une première surprise, alors que 99,9 % des analystes envoient le demi de coin Jeff Okudah aux Lions. Il est fort possible que les Lions vendent ce choix au plus offrant. S’il reste en place, Matt Patricia, disciple de Bill Belichick, croit aux joueurs dynamiques comme Simmons.    

4. Giants de New York  

Tristan Wirfs (bloqueur), Iowa    

Repêchage simulé de la NFL: en attendant le Jour J
Photo AFP

Du renfort sur la ligne offensive serait bienvenu à New York. Le directeur général Dave Gettleman raffole des énormes gaillards et en ce sens, il pourrait avoir un coup de foudre pour un autre bloqueur, Mekhi Becton. Wirfs semble un choix plus sécuritaire.    

5. Dolphins de Miami   

Justin Herbert (quart-arrière), Oregon    

Un quart pour les Dolphins, ça semble une évidence. Le vrai débat est de savoir si ce sera Herbert ou Tagovailoa. Pendant un an, les Dolphins ont été liés à Tagovailoa dans de nombreuses rumeurs. Mais Herbert n’a pas son historique de blessures.    

6. Chargers de Los Angeles   

Tua Tagovailoa (quart-arrière), Alabama    

Si Tagovailoa est vraiment l’homme des Chargers, il est possible qu’ils sentent le besoin de négocier avec les Lions ou les Giants pour passer devant les Dolphins. Le jeune quart, qui se remet d’une sérieuse blessure à la hanche, pourrait apprendre à son rythme derrière Tyrod Taylor.    

7. Panthers de la Caroline  

Derrick Brown (plaqueur), Auburn     

Repêchage simulé de la NFL: en attendant le Jour J
Photo AFP

Pour les Panthers, c’est loin d’être impensable que le plaqueur identifié depuis longtemps comme la sommité de sa cuvée glisse jusqu’à eux. Leur ligne défensive a perdu des plumes dans les dernières années et Brown a le potentiel d’un Ndamukong Suh.    

8. Cardinals de l’Arizona  

Jeff Okudah (demi de coin), Ohio State    

Si vraiment Okudah descend jusque-là, les Cardinals n’auront pas le choix. Avec une potentielle surenchère au sommet de la première ronde pour les quarts, rien n’est impossible. Ils ont accordé 38 passes de touché en 2019, le deuxième plus haut total dans la ligue.    

9. Jaguars de Jacksonville  

CJ Henderson (demi de coin), Florida    

Trop tôt, clameront plusieurs... Or, la valeur d’Henderson semble en pleine ascension à l’approche du repêchage. Les Jaguars ont des besoins criants à plusieurs positions, mais les départs de Jalen Ramsey et AJ Bouye en quelques mois les ont laissés vulnérables en couverture.    

10. Browns de Cleveland  

Andrew Thomas (bloqueur), Georgia     

Les Browns ont désespérément besoin d’un bloqueur à gauche de qualité qu’ils pourront installer comme partant dès le jour 1. D’autres bloqueurs toujours disponibles (Wills et Becton) semblent des choix populaires. Mais Thomas à gauche et Jack Conklin à droite, c’est parfait.    

11. Jets de New York  

Jedrick Wills (bloqueur), Alabama    

Voilà un bloqueur qui a plus d’expérience à droite, mais si vous êtes les Jets, c’est quoi le problème? Ça passe de tous bords, tous côtés autour de Sam Darnold et pour que le porteur Le’Veon Bell retrouve ses moyens, Wills est probablement le plus physique à sa position.    

12.Raiders de Las Vegas  

Jerry Jeudy (receveur), Alabama    

Repêchage simulé de la NFL: en attendant le Jour J
Photo d'archives, AFP

Insérez un receveur ici. Lequel? On y va avec Jeudy, qui est celui qui court ses tracés avec le plus de précision dans le lot. Les receveurs d’Alabama (Julio Jones, Amari Cooper, Calvin Ridley) n’ont pas déçu récemment et les Raiders ont besoin d’une valeur sûre.    

13. 49ers de San Francisco  

Henry Ruggs III (issu des Colts), (receveur), Alabama    

Le marchand de vitesse par excellence du repêchage pourrait faire des ravages dans l’attaque de Kyle Shanahan. Ruggs a inscrit 24 touchés sur 98 réceptions, un taux monstrueux dans l’ombre de Jerry Jeudy. Les Niners pourront ouvrir l’attaque.    

14. Buccaneers de Tampa Bay  

Mekhi Becton (bloqueur), Louisville    

Parmi tous les bloqueurs disponibles, Becton n’est pas le plus prêt, mais assurément le spécimen physique le plus impressionnant. À 6 pi 7 po et 365 lb, il bouge avec une vitesse et une agilité étonnante. S’il parvient à maîtriser son poids, il peut devenir un monstre.    

15. Broncos de Denver  

CeeDee Lamb (receveur), Oklahoma    

Les Broncos pourraient opter pour du renfort sur la ligne offensive, mais chez les receveurs, Lamb deviendra irrésistible s’il glisse. Derrière Courtland Sutton à Denver, c’est la pauvreté chez les receveurs. Le jeune quart-arrière Drew Lock bénéficierait de deux armes de qualité.    

16. Falcons d’Atlanta  

Javon Kinlaw (plaqueur), South Carolina    

Repêchage simulé de la NFL: en attendant le Jour J
Photo AFP

Les Falcons pourraient se féliciter de voir un plaqueur de la trempe de Kinlaw tomber du ciel au milieu du premier tour. Plusieurs leur prédisent plutôt un demi de coin, mais durant ses années à Seattle, Dan Quinn a bien vécu avec des choix plus tardifs à cette position.    

17. Cowboys de Dallas  

K’Lavon Chaisson (ailier défensif/secondeur), LSU    

Les Cowboys ont l’embarras du choix entre de l’aide sur la ligne défensive ou la tertiaire. À ce stade, Chaisson, qui sera sans doute un grand coup ou un élan dans le vide, représente une valeur intéressante. Il y a trop longtemps que Demarcus Lawrence a besoin d’aide.    

18. Dolphins de Miami  

Josh Jones (issu des Steelers), (bloqueur), Houston    

Plusieurs estiment que Jones doit être considéré comme un projet de développement à long terme, mais il a montré des signes de progression jusqu’au Senior Bowl, où il a tenu son bout face à une solide compétition. La position de bloqueur doit être revue de A à Z à Miami.    

19. Raiders de Las Vegas  

Trevon Diggs (issu des Bears), (demi de coin), Alabama    

Le «petit» frère du receveur Stefon Diggs, à 6 pi 2 po, montre le gabarit idéal et de plus en plus à la mode chez les demis de coin. Il peut être battu en profondeur par la vitesse à l’occasion, mais les Raiders ont les maraudeurs pour l’appuyer.     

20. Jaguars de Jacksonville  

AJ Epenesa (issu des Rams), (ailier défensif), Iowa    

Avec ce deuxième choix en première ronde, si les Jaguars ont déjà réglé leur besoin au poste de demi de coin, un investissement sur la ligne défensive a trop de sens. La guerre froide entre l’organisation et Yannick Ngakoue perdure. S’il reste à bord, ce sera à court terme.    

21. Eagles de Philadelphie  

Justin Jefferson (receveur), LSU    

Jefferson est un receveur qui se distingue principalement à l’intérieur, ce qui représente définitivement une lacune à combler chez les Eagles. À moins qu’ils optent plutôt pour un receveur de plus gros format pour remplacer Alshon Jeffery, constamment blessé.    

22. Vikings du Minnesota  

Kristian Fulton (issu des Bills), (demi de coin), LSU    

Les Vikings ont perdu trois demis de coin sur le marché des agents libres. Certains diront que l’entraîneur-chef Mike Zimmer fait une fixation sur cette position en première ronde, mais dans ce cas-ci, le besoin est criant. À part Mike Hughes, c’est la famine.    

23. Patriots de la N.-Angleterre  

Patrick Queen (secondeur), LSU    

Un quart-arrière pour remplacer Tom Brady? Peut-être plus tard? Un ailier rapproché pour remplacer Rob Gronkowski? Ça attendra aussi. Queen est un secondeur qui cadrerait bien avec Bill Belichick. Il ne quitterait pas le terrain et peut couvrir ailiers rapprochés et porteurs.    

24. Saints de la N.-Orléans  

Jordan Love (quart-arrière), Utah State    

Les Saints ont le luxe de repêcher leur quart-arrière du futur, sauf s’ils croient que Taysom Hill fera le boulot quand viendra la retraite de Drew Brees. Mais Hill aura déjà 30 ans cette saison... Love est le genre de quart qui amène des flashes de Patrick Mahomes dans l’esprit de Sean Payton.    

25. Vikings du Minnesota  

Austin Jackson (bloqueur), USC    

Jackson semble voguer sur un fort momentum en vue du repêchage, lui qui ne semblait pas considéré comme un potentiel choix de première ronde il y a quelques semaines. Dans une ultime tentative de protéger Kirk Cousins, les Vikings doivent investir sur la ligne offensive.    

26. Dolphins de Miami  

Xavier McKinney (issu des Texans), (maraudeur), Alabama    

En McKinney, les Dolphins mettraient la main sur le maraudeur idéal, capable de réaliser de gros jeux à la fois en couverture de passe et sur le blitz, lui qui a réussi trois sacs et trois interceptions, la saison dernière. Voilà qui ferait oublier le départ de Minkah Fitzpatrick.    

27. Seahawks de Seattle  

Yetur Gross-Matos (ailier défensif), Penn State    

Les Seahawks ne semblent pas en voie de ramener Jadeveon Clowney. Gross-Matos montre un potentiel extraordinaire avec 17,5 sacs à ses deux dernières saisons. Un bloqueur serait aussi une solide option. Quoique les Seahawks finissent toujours par échanger leurs choix!    

28. Ravens de Baltimore  

Kenneth Murray (secondeur), Oklahoma    

Après s’être fait piler dans la face en séries par le jeu au sol des Titans, les Ravens feraient bien d’ajouter du muscle au cœur de leur défensive. Murray est un secondeur explosif qui couvre beaucoup de terrain. Il ne s’en laissera pas imposer au prochain niveau.    

29. Titans du Tennessee  

Ross Blacklock (plaqueur), TCU    

Les Titans manquent de punch à l’intérieur de leur ligne défensive pour appuyer le phénomène en devenir à l’extérieur, Jeffery Simmons. Ils pourraient aussi être tentés de renforcer le côté droit de leur ligne offensive. C’est dans les tranchées qu’ils investiront.    

30. Packers de Green Bay  

Brandon Aiyuk (receveur), Arizona State    

Les Packers n’ont pas repêché de receveur lors des deux premières rondes depuis Davante Adams il y a six ans. Il est fort possible que ça change cette année. Aiyuk est un joueur polyvalent, autant dans le jeu aérien que sur les retours des bottés.    

31. 49ers de San Francisco  

Jeff Gladney (demi de coin), TCU    

Richard Sherman ne rajeunit pas et de l’autre côté du terrain, les 49ers ont été attaqués à quelques reprises lors de gros matchs la saison dernière. Gladney est du genre hyper compétitif, qui peut même déranger, mais il serait bien entouré à San Francisco.    

32. Chiefs de Kansas City  

AJ Terrell (demi de coin), Clemson    

Repêchage simulé de la NFL: en attendant le Jour J
Photo AFP

Les Chiefs ont besoin non pas d’un, mais de plusieurs demis de coin. C’est leur faiblesse la plus évidente. Plusieurs retiennent que Terrell a mal paru pour son dernier match difficile en championnat national, mais il a connu une belle carrière universitaire.