/investigations/health
Navigation

Décès par million d’habitants: le Québec fait piètre figure

On s’approche du top-10 mondial pour le nombre de morts liées à la COVID-19

GEN-COVID-19
Photo Agence QMI, Joël Lemay Un employé d’un salon funéraire sortait un corps du Centre d’hébergement Yvon-Brunet, hier, à Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Le sombre bilan des décès dans les CHSLD place le Québec dans le peu enviable peloton de tête des endroits dans le monde où la COVID-19 est la plus meurtrière.  

• À lire aussi: Les CHSLD plus touchés au Québec qu’en Ontario  

S’il était un pays, le Québec aurait le triste honneur de se retrouver en 12e position parmi les États qui comptent le plus de morts par rapport à leur population, selon une analyse effectuée à partir de données publiques.            

  • Écoutez l'entrevue de la députée du Parti québécois Véronique Hivon avec Jonathan Trudeau, à QUB Radio:  

  

Avec un taux de 123 décès par million d’habitants, il se retrouverait juste derrière les États-Unis (136) et le Luxembourg (125) dans ce classement dominé par des pays européens.         

Hier, le Québec a franchi la barre des 1000 morts, avec 1041 cas, dont 85% dans des CHSLD, une situation qu’on avait peine à imaginer il y a quelques semaines.         

Francois Legault
Photo d'archives, Stevens LeBlanc
Francois Legault

«Notre réussite ou notre échec va dépendre du nombre de décès», déclarait le premier ministre François Legault le 3 avril dernier.         

La Belgique au sommet  

À ce moment-là, on comptait 61 morts de la COVID-19 dans la province, ce qui aurait valu au Québec un 23e rang mondial pour les décès par million d’habitants, selon les données qui étaient disponibles.             

  • Le journaliste Félix Séguin revient sur la situation dans les CHSLD dans sa chronique à l'émission Dutrizac, sur QUB radio:   

M. Legault rappelait alors que la province enregistrait «beaucoup moins de décès qu’aux États-Unis». «C’est du simple au double par million d’habitants», précisait-il.         

Deux semaines plus tard, la comparaison ne tient plus. Hier, le taux américain était de 136, c'est-à-dire seulement 13 cas de plus par million qu’au Québec.         

Par contre, la province est encore loin de la Belgique, qui trône au sommet du classement mondial avec 518 morts par million d’habitants, ainsi que de l’Espagne (455) et de l’Italie (408).         

Autre chiffre significatif: si on soustrait le nombre de décès au Québec du nombre de décès au Canada, on arrive, pour le reste du pays, à un taux de 37 morts par million d’habitants.         

En comparaison, la Norvège, que l’on cite favorablement en exemple, affiche un taux presque semblable de 34 morts.         

Notons que notre classement global a été effectué en retirant de la liste des micropays comme Saint-Marin et Andorre, où des taux très élevés sont observés.        

  • ÉCOUTEZ Me Paul Brunet, président du Conseil pour la protection des malades, à QUB radio:   

«Catastrophe humanitaire»  

Pour le médecin urgentiste à l’Hôpital juif et membre de Médecins sans frontières Vinh-Kim Nguyen, le classement peu enviable du Québec reflète une «véritable catastrophe humanitaire» concernant ses personnes âgées.         

Le Dr Nguyen estime que les taux très élevés de COVID-19 constatés dans les CHSLD québécois sont très difficiles à comprendre, comparativement à ce qui se passe dans d’autres pays.         

«La proportion de 85% des décès au Québec, c’est énorme! On ne comprend pas», indique-t-il.