/news/coronavirus
Navigation

Crise de la COVID-19: obligés d’utiliser des équipements de protection «invraisemblables»

Coup d'oeil sur cet article

Le manque d’équipement de protection dans certains établissements oblige les employés à improviser des solutions de rechange, au péril de leur santé.   

La ministre de la Santé Danielle McCann a reconnu en point de presse mercredi que le problème se situait au niveau de la distribution des équipements dans le réseau, un constat partagé par le syndicat du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal.   

«Il manque des blouses de façon inégale sur le terrain», remarque Alain Croteau, président du syndicat.   

Des employés doivent donc faire avec les moyens du bord. «Il y a des endroits où on “bizoune” encore des solutions de rechange invraisemblables. Nos travailleurs, à certains endroits, sont obligés de trouver des solutions pour se protéger par eux-mêmes», ajoute-t-il.   

Parmi les stratégies, on compte utiliser des blouses jetables plus longtemps que prévu, des jaquettes destinées aux patients par-dessus un sarrau, ou carrément des sacs de poubelle, rapporte le syndicat.   

«Des histoires de nettoyer des blouses qui sont jetables... C’est pas des moyens de protection, c’est des moyens utilisés pour pallier un manque d’organisation», dénonce M. Croteau.   

Au CHSLD Yvon-Brunet, durement touché par la pandémie, les réserves de blouses jetables ont été épuisées pendant quelques heures ce matin, avant qu’une commande n’arrive enfin.   

Le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal nie connaître une pénurie de blouses et affirme avoir commandé 12 000 blouses lavables pour ne pas être dépendant des blouses jetables. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres