/entertainment/tv
Navigation

Les infos du monde sont à portée... de télécommande

La crise de la COVID-19 à travers le regard des chaînes d’information étrangères

CNN
Capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

On disait il y a quelques années qu’elles montraient des signes d’essoufflement. Oubliez ça. En pleine crise sanitaire, les chaînes d’information en continu font le plein de téléspectateurs. Chez nous, LCN et ICI RDI profitent de l’engouement pour les points de presse du gouvernement du Québec pour rallier des millions de Québécois devant la télé. Besoin d’en savoir plus sur ce qui se passe ailleurs ? Des chaînes étrangères sont accessibles et certaines sont même débrouillées pendant la pandémie. 

CNN

Dès le premier coup d’œil, la gravité de la situation ne peut nous échapper. Sur toute la portion droite de l’écran, CNN tient quasiment en permanence le compte des cas déclarés et des morts de la COVID-19 aux États-Unis et dans le monde. 

Leader mondial de l’info en continu, CNN a aussi récemment pris une posture combative face au président Donald Trump. 

Dans ses manchettes diffusées pendant les points de presse de la Maison-Blanche, CNN l’accuse, sans mettre de gants blancs, de mentir. La chaîne possède aussi un immense pouvoir d’attraction. 

Il y a quelques jours, l’animateur Wolf Blitzer a reçu l’un après l’autre, dans la même demi-heure, les maires de New York et de Los Angeles.

BBC World News

CNN
Capture d'écran

La réputée BBC et sa chaîne World News constitue une destination de choix en période de pandémie. Avec ses correspondants éparpillés aux quatre coins du globe, on passe d’une entrevue avec la directrice de la santé publique espagnole à un compte rendu de la situation en Inde, tout en gardant un œil sur la situation au Royaume-Uni et aux États-Unis. La chaîne britannique couvre large. Lundi soir, une entrevue avec le fournisseur public norvégien de télécommunications nous faisait découvrir comment le gouvernement de ce pays scandinave se servait de la technologie pour déterminer si les règles de distanciation sociale étaient respectées.

Al Jazeera

CNN
Capture d'écran

Comme sa concurrente la BBC, la chaîne d’origine arabe basée au Qatar offre un vaste et diversifié tour du monde. Son pendant anglophone, celui que nous pouvons consulter au Québec, garde un œil attentif sur ce qui se passe en Amérique. Au cours des derniers jours, les manchettes allaient des pertes d’emploi aux États-Unis à l’inconcevable tuerie en Nouvelle-Écosse, mais sa présence dans la région du golfe persique s’avère précieuse depuis que les prix du pétrole ont atteint des creux historiques.

Euronews

CNN
Capture d'écran

Plus sobre que ses rivales avec sa formule de nouvelles sans présentateurs, Euronews se veut une bonne option pour avoir un tour d’horizon rapide et en français de l’impact de la COVID-19 sur le continent européen. Ainsi, on apprenait récemment que la pandémie avait « déstabilisé la pomme de terre belge » au point où l’industrie a dû se résoudre à demander l’aide de l’État pour la première fois de son histoire.

France 24

Comme Euronews, cette chaîne hexagonale adopte aussi un ton retenu dans la livraison de ses manchettes, mais elle y ajoute commentaires et analyses. Son Journal de l’Afrique ouvre une porte sur les enjeux africains, souvent délaissés par les autres médias d’information en continu.