/news/health
Navigation

Plus de 1400 chirurgies reportées en Estrie

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE – Jusqu’à 1470 chirurgies ont été reportées dans les hôpitaux de l'Estrie depuis le début de la pandémie de la COVID-19.  

Le report de ces chirurgies a permis de doubler la capacité de lits d’hospitalisation dans les hôpitaux de l’Estrie et de réaffecter le personnel médical dans le contexte de pandémie de coronavirus.  

Selon les autorités de la santé, les chirurgies urgentes ont toutes été effectuées et quelques chirurgies électives, c’est-à-dire des chirurgies planifiées et moins urgentes, ont aussi pu être effectuées.  

Entre le 13 mars et le 11 avril, le nombre de chirurgies urgentes réalisées en 2020 est de 298 tandis que l’an dernier, il était de 374, soit une différence de 76 ou d’environ 20 %. Si toutes les chirurgies urgentes ont été réalisées, toutefois, il y a eu moins demandes cette année.  

Pour le nombre de chirurgies électives (semi-urgentes) réalisées, il y en a eu 273 en 2020 comparativement à 1150, en 2019, soit une différence de 877 ce qui représente une baisse d’environ 75 %.  

Comme demandé par le ministère de la Santé, le nombre de salles d'opération a été ajusté pour répondre aux besoins de chirurgies devenues semi-urgentes.  

Graduellement, le CIUSSS de l’Estrie souhaite atteindre le 40 % de volume de chirurgies demandé par la ministre de la Santé, Danielle McCann.  

Cette situation n’est pas évidente puisque de nombreux employés ont été réaffectés à la lutte contre la COVID-19.  

Les autorités de la santé disent comprendre le stress vécu par les patients en attente d’une chirurgie, mais a lancé un avertissement: si vous êtes appelés, il faut accepter le rendez-vous.  

Certains patients refusent d’être opérés ces jours-ci par crainte d’être infectés par le nouveau coronavirus. Le CIUSSS se fait rassurant et dit que toutes les mesures nécessaires sont mises en place pour protéger les patients qui fréquentent les hôpitaux.  

Est-ce que le CIUSSS de l’Estrie sera en mesure de faire le rattrapage de ces opérations reportées? Qu'est-ce qui va arriver aux patients décalés? Est-ce que ces reports vont surcharger le système de santé pour la suite des choses? Impossible de répondre à ces questions pour l’instant.  

Le CIUSSS dit travailler actuellement à un plan de reprise graduelle. Les équipes sont à organiser les prochaines étapes afin de pouvoir effectuer graduellement un retour vers la normale.  

La liste des patients en attente de chirurgie est révisée chaque semaine afin de planifier les interventions chirurgicales en fonction des priorités cliniques indiquées par les chirurgiens pour chaque patient.